Editorial

Mesurer l’action coopérative et mutualiste, une question d’organisation ?

La mesure implique fréquemment une quantification, généralement économique. Au-delà des chiffres, l’organisation est une donnée essentielle, qu’elle s’inscrive dans la loi ou qu’elle mette les entreprises en réseaux ou en fédérations. Mais la mesure de l’action est une question d’organisation également dans le sens où l’entreprise d’ESS doit s’organiser pour produire la mesure. Les deux sens se font écho. Ce qui spécifie sans doute le mieux l’entreprise de l’ESS, c’est l’importance du collectif, du lien social, de la relation entre membres.

Mots clés: 

Une loi englobante

Ce numéro 333 paraît au moment où la première loi-cadre sur l’économie sociale et solidaire (ESS) va être promulguée en France. Appelée à être une grande loi, elle ne prendra tout son sens que par l’usage qu’en fera la société française. Après tout, la loi a déjà consacré l’union d’économie sociale (UES), qui s’est révélée de peu d’effets. L’effort actuel est cependant d’une tout autre ampleur, de même que la mobilisation sociale autour de l’ESS.

Mots clés: