Jérôme Saddier

La feuille de route de Marlène Schiappa face aux attentes de l’ESS

Olivia Grégoire ayant été nommée ministre déléguée aux PME, au Commerce, à l’Artisanat et au Tourisme (à la satisfaction de la Fédération du Commerce coopératif et associé), Marlène Schiappa devient l’interlocutrice gouvernementale de l’ESS de par sa nomination au poste de secrétaire d’État auprès de la Première ministre chargée de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative, deux secteurs relevant respectivement de la responsabilité du ministre de l’Économie et des Finances, et du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse dans le précéden

Se préparer au Mois de l’ESS

Né il y a 17 ans d’une initiative de la CRESS-PACA, le Mois de l’économie sociale est rapidement devenu le rendez-vous annuel des entreprises et des acteurs de l’ESS. Cette année, le lancement de la 15 e édition aura lieu le 26 octobre au siège parisien du Groupe VYV, en présence de la Première ministre Elisabeth Borne et de la secrétaire d’État à l’ESS Marlène Schiappa, ainsi que de Jérôme Saddier, président d’ESS France et Stéphane Junique, président de VYV. Les Prix nationaux de l’économie sociale seront délivrés à cette occasion.

RIUESS : trois jours pour projeter l’ESS dans les transitions

La 21 e édition des rencontres du Réseau inter-universitaire de l’ESS (RIUESS) s’est déroulée à Bordeaux du 1 er au 3 juin 2022, après deux années suspendues par la pandémie. Un retour attendu qui a mobilisé environ 500 participants, chercheurs, étudiants, professionnels, bénévoles  et élus autour du thème : « L’ESS, actrice des transitions ? » Au total, ce sont trois plénières et 39 ateliers  qui ont réuni près de 200 intervenants avec l’intention de capitaliser, croiser et valoriser les recherches sur l’ESS en lien étroit avec les acteurs.

Le dernier Panorama de l’ESS en France

La dernière édition du Panorama de l’ESS en France est parue. Ce document de 36 pages, rédigé par l’Observatoire national de l’ESS (ONESS) et la Chambre française de l’ESS (ESS France), vise à offrir, une « représentation fidèle et synthétique de la diversité des contributions de l’ESS à la société d’aujourd’hui comme celle à venir ». Efficacement introduites dans l’éditorial de Jérôme Saddier, les références répétées à la démocratie, à la citoyenneté, à l’émancipation soulignent ce que, au-delà des chiffres, « l’ESS apporte à la société ».

Présidence française de l’Union Européenne, élection présidentielle : vers un agenda synchronisé et prometteur pour l’ESS française ?

La Présidence Française de l’Union Européenne (PFUE) s’ouvre sur un contexte inédit et encourageant pour l’économie sociale et solidaire. Elle est en effet la première  présidence assurée par un grand pays de l’Union après l’annonce par la Commission de son plan d’action pour l’économie sociale en Europe, le 9 décembre dernier.  Pour en analyser le contenu et la portée, une rétrospective sur le chemin parcouru s’impose. La concordance de temps entre cette présidence et l’élection présidentielle   en France pourrait favoriser un nouveau départ pour l’ESS française si les pouvoirs publics décidaient de s’appuyer sur elle pour contribuer à un agenda  aussi exigeant que nécessaire de transformation de l’économie. Dans le cas contraire, l’ESS devra trouver en elle et dans de nouvelles collaborations stratégiques les  ressources indispensables à la démonstration qu’elle est capable de relever le défi des transitions, et de « faire à nouveau des choses plus grandes qu’elle ».

 

Numéro de revue: 
364
Année de publication: 
2022
Auteur(s): 
Jérome Saddier

Contributeurs

Jean-Louis Bancel
HEC, ENA, est titulaire d’une licence de droit des affaires et d’un DESS de droit public. Il a été président du Crédit Coopératif de 2009 à 2020 (Vice-président de 2005 à 2009). Il est président de Coop FR, membre de l’Alliance Coopérative Internationale et ancien Président de Coopératives Europe.

Fruit de refondation d’ESS France, la Déclaration pour une République sociale et solidaire

ESS France a organisé le 10 décembre 2021 à Paris, au Collège des Bernardins, son congrès pour débattre et faire mouvement afin de  contribuer à construire une vision commune et publique de l’ESS, et signifier que « le temps est venu de la “République de l’ESS” » (Jérôme Saddier, ESS France). Fruit d’un long travail de réflexion entre les acteurs de l’ESS engagé sous l’égide d’ESS France (11) , ce congrès s’est structuré pour organiser les prises de parole autour de conférences dédiées aux grands défis de notre société (12) .