L’économie sociale et solidaire : une perspective Nord-Sud, discours de clôture

Cette contribution est la retranscription du discours de clôture qu’a tenu Michel Rocard lors de la rencontre « Globalisation de la solidarité » qui se déroulait à Québec du 9 au 12 octobre. Revenant sur l’unification des mouvements coopératifs, mutualistes et associatifs au sein de l’économie sociale, il précise les trois dynamiques essentielles de cette économie : la production de services, la volonté collective d’insérer professionnellement et socialement les populations exclues du marché du travail et la création d’activités sur des territoires défavorisés. Michel Rocard développe ensuite quelques thèmes centraux pour l’économie sociale et solidaire : le développement local, le financement de la création d’entreprises sociales et solidaires, le commerce équitable. Au-delà des querelles sémantiques, Michel Rocard plaide pour une recherche systématique de solidarités et de complémentarités entre toutes les initiatives qui partagent les valeurs de la démocratie.

Globalization of Solidarity

<p>In this transcript of the closing speech given at the « Globalization of solidarity » conference, which took place in Quebec on October 9-12, Michel Rocard explains his conception of the social economy. The cooperative, mutualist and non-profit movements come together in the social economy, and he identifies its three main features. These are the production of services, the collective determination to integrate socially and professionally populations excluded from the labor market, and job creation in poor communities. He then examines a few key issues of the social economy, which are community development, funding the creation of social enterprises, and fair trade. Beyond the arguments over terminology, Michel Rocard calls for a systematic search for solidarity and complementarity among the initiatives, which all share the values of democracy.</p>