Danièle Demoustier

Séminaire « D’hier à aujourd’hui, penser l’ESS à Grenoble et globalement »

10 juin : Séminaire « D’hier à aujourd’hui, penser l’ESS à Grenoble et globalement ». Deux tables rondes : « Les courants de pensée qui ont inspiré historiquement l’ESS à Grenoble ; quelles traces encore aujourd’hui ? » de 14 h à 16 h, et « Les approches actuelles de la place et du rôle de l’ESS ; quelles perspectives pour demain ? » de 16 h à 18 h.

Le Forum des ruralités engagées : une première édition à l’initiative de Villages vivants, de l’Avise et du RTES

L’économie sociale et solidaire est un acteur majeur mais méconnu des territoires ruraux. En zones rurales, l’ESS représente 17,7 % de l’emploi privé. Les emplois au sein de ses structures ont connu une croissance de 4,9 % entre 2008 et 2015 alors que l’emploi hors ESS enregistrait sur la même période une baisse de 4,1 % 4 . Surtout, ses organisations dynamisent et innovent au niveau local, et leur contribution va bien au-delà des secteurs traditionnels tels que l’action sociale et les activités agricoles.

Au-delà de la crise sanitaire, quel avenir pour l’ESS ?

La rapidité et la violence de la crise sanitaire inédite due au Covid-19 ont brouillé tous les clivages économiques antérieurs, qui semblent désormais dépassés : l’autoproduction a suscité un regain d’intérêt dans une société d’hyperconsommation ; les échanges non monétaires ont explosé, qu’ils soient réels ou virtuels ; les urbains sont venus en aide aux agriculteurs ; les entreprises lucratives ont offert des biens à l’hôpital public ; l’État libéral a redistribué largement des revenus aux plus pauvres ; la population a transformé en « héros » des travailleurs

Un mooc ESS pour les agents de la fonction publique territoriale

Pour former les agents de la fonction publique territoriale à l’ESS, Benoît Hamon, alors ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire (2012-2014), avait passé une convention avec le Centre national de la Fonction publique territoriale (CNFPT) afin de favoriser la découverte et la compréhension de l’ESS par les agents. Sur cette base, le CNFPT a pris contact avec le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) en 2019 pour une  formation en ligne sous forme de mooc (Mooc : massive open online course.

Lire François Espagne

En tête de cet éditorial, je salue la mémoire de François Espagne qui nous a quitté le 30 novembre 2019. L’ancien secrétaire général de la Confédération générale des sociétés coopératives ouvrières de production (CG Scop) était l’un des meilleurs spécialistes de la coopération de production, qu’il a analysée sous les angles historique, juridique et doctrinal.

Les réseaux de recherche spécialisés sur l’ESS se rencontrent à Paris, à l’initiative de l’Addes

Les réseaux de recherche en ESS sont aujourd’hui nombreux, tant en France que dans le monde. Certains sont anciens et bien connus, tels le Ciriec, Emes ou le Riuess. D’autres sont plus récents ou plus confidentiels, comme Gestion des entreprises sociales et solidaires (GESS), l’Institut Polanyi ou la Manufacture coopérative.

Entreprise, quand tu nous tiens

Ce numéro spécial sur l’entreprise de l’ESS a été conçu et réalisé par le comité de rédaction de la Recma. Nous avons voulu éclaircir ce concept central de la définition de l’ESS, en rappeler les origines, expliciter sa définition juridique, mesurer sa place à l’échelle internationale, souligner les débats qu’il suscite. Les articles qui composent ce numéro sont signés par des membres universitaires du comité, qui privilégient les mises en perspective théoriques et croisent des approches historiques, juridiques, économiques et sociologiques.

Un colloque sur les mutations des régimes territoriaux de l’ESS vient clore le projet Essaqui

Les 28 et 29 mai 2019, un colloque intitulé « Les mutations des régimes territoriaux de l’économie sociale et solidaire. Institutionnalisations en miroir » s’est tenu à Sciences Po-Bordeaux. Organisé par le Centre Émile-Durkheim (UMR 5116 CNRS, Sciences Po-Bordeaux, université de Bordeaux) et par l’Ifaid Aquitaine, il venait clore un programme de recherche du même nom (projet Essaqui), soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine.