ESS : 1 salarié sur 4 à la retraite d'ici 2020

Enfin, si l'âge de la retraite ne passe d'ici là à 72 ans avec 50 ans de cotisation... L’Observatoire national de l’économie sociale et solidaire porté par le Conseil national des Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CNCRES) publie, grâce au soutien de l’Association des Régions de France, la Caisse des Dépôts, la Mutuelle CHORUM et la Fondation Crédit Coopératif,  une étude sur les « départs en retraite des effectifs salariés de l’ESS et les stratégies des entreprises pour y faire face ». 

Plus de 600 000 départs à la retraite sont programmés dans l’ESS sur les 10 prochaines années : tous les secteurs d’activité, les organisations et entreprises quelle que soit leur taille, les catégories socio-professionnelles sont concernés, mais plus particulièrement l’action sociale, les établissements de plus de 50 salariés, les cadres et les femmes.

Les régions Centre, Bourgogne, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Ile-de-France sont les régions les plus touchées à court terme.

93% des organisations et entreprises interrogées déclarent vouloir remplacer en partie ou totalité les départs à la retraite, par des recrutements extérieurs ou une montée en compétences des équipes internes et la mutualisation d’emplois (des intentions potentiellement peu réjouissantes pour l'emploi dans le secteur, voir comment l'emploi dans les associations accuse déjà un tassement significatif).Les risques de ces départs, la perte de savoirs, savoir-faire et valeurs sont pointés mais 85 % n’expriment pas le besoin d’être accompagnées dans la gestion des départs à la retraite ou du renouvellement des équipes. Un établissement sur trois déclare également risquer de rencontrer des difficultés de recrutement liées aux conditions de travail peu attractives et plus d’un sur deux des difficultés liées aux métiers en tension.

Télécharger l'étude