Mutuelles santé : la généralisation des contrats collectifs vient précipiter le mouvement de consolidation

Avec l’obligation, désormais faite à tous les salariés du privé, d’être couverts par un contrat collectif d’ici au 1er janvier 2016, la recomposition du secteur devrait en effet inévitablement s’accélérer. II y avait encore plus de 800 mutuelles santé en 2007, il n’en restait plus que 512 cinq ans plus tard. Un article de Laurent Thevenin pour les Echos.

[...] Début mars, Identités Mutuelle, la Mutuelle Familiale et le groupe Entis Mutuelles ont ainsi annoncé la création d’une union de groupe mutualiste. Le nouvel ensemble revendique plus de 1 million de personnes protégées et 550 millions d’euros de cotisations. Il s’agit pour les trois entités fondatrices d’Umanens « de se donner les moyens d’un réel développement », avec en particulier un pôle de services communs et la création d’une structure d’assurance dédiée aux accords de branche et d’entreprise. Un autre projet d’envergure devrait faire parler de lui s’il se ­concrétise. AG2R La Mondiale étudie actuellement une fusion de sa mutuelle Primamut avec ViaSanté, la sixième mutuelle interprofessionnelle française, très bien ancrée dans le Sud-Ouest (210 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 415.000 personnes protégées). De sources concordantes, il est envisagé que cette dernière absorbe Primamut – 245 millions de chiffre d’affaires pour 385.000 personnes couvertes – pour devenir la mutuelle du groupe AG2R La Mondiale.

Dans ce vaste mouvement, les mutuelles de la fonction publique ne sont pas en reste. La MGET (Mutuelle Générale Environnement & Territoires) a en effet décider de rejoindre le groupe MGEN (Mutuelle Générale de l’Education nationale), l’une des plus grandes mutuelles françaises. Les deux groupes soumettront ce projet à leurs assemblées générales en 2015.

L'intégralité de l'article des Echos


Sur le sujet, lire :