Communiqué de L’ESPER Suite à l’annonce du nouveau gouvernement

Les réactions du secteur suite à l’élection de François Hollande à la présidence de la République le 6 mai dernier, et à la constitution d’un gouvernement autour du premier ministre Jean-Marc Ayrault, ont été nombreuses (lire ici celle de la CPCA, de Michel Abhervé, et les nombreuses publications colligées par l'Atelier ...). Nous reproduisons ici celle de l’ESPER (l'Economie sociale partenaire de l'école de la République) qui "salue la création d’un ministère délégué à l’économie sociale et solidaire, rattaché au ministère de l’économie, des finances et du commerce extérieur, confié à M. Benoit Hamon. Cette reconnaissance institutionnelle, qui était l’une des demandes des acteurs de l’ESS, apparaît comme un signe positif pour l’importance qui sera donnée à cette économie dans les orientations gouvernementales, signe qui devra encore se concrétiser par la mise à disposition de moyens conséquents.

L’ESPER salue également la nomination d’une ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, Mme Valérie Fourneyron, et l’apparition de l’ « éducation populaire » dans l’intitulé même de ce ministère.

Plus que jamais persuadés de la nécessité de développer, face au modèle capitaliste, un modèle économique alternatif, basé sur la propriété collective des entreprises et la gouvernance démocratique, et plus que jamais convaincus de l’importance pour y parvenir d’une véritable éducation à l’économie sociale et solidaire, les membres de L’ESPER souhaitent que les orientations de ce nouveau gouvernement, particulièrement portées par ces deux ministères, permettent de faire un net pas en avant dans le soutien aux initiatives des acteurs de l’ESS et du monde de l’éducation oeuvrant en faveur de ces objectifs.

L’ESPER demandera rapidement à être reçue par M. Benoit Hamon, afin notamment de lui présenter les 10 propositions de son « Manifeste pour l’éducation à l’économie sociale et solidaire ». Elle prendra de même contact avec Mme Fourneyron, avec le ministre de l’Education nationale M. Vincent Peillon, et avec sa ministre déléguée à la réussite éducative, Mme George Pau-Langevin.


L’ESPER (L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République) est une association rassemblant 40 organisations de l’Economie sociale (associations, mutuelles, coopératives, syndicats) agissant dans le champ de l’Ecole et de la communauté éducative. Ses membres mènent ainsi des activités dans les domaines suivants : santé, assurance, banque, médico-social, formation, accompagnement des métiers éducatifs, centres de vacances et de loisirs, activités post et périscolaires…

L’ESPER a vocation à constituer un espace d’échange et de dialogue entre ses membres, et à exprimer des prises de position communes sur ses conceptions de l’Ecole publique laïque et de la société.

L’ESPER, c’est : 4,5 millions de personnes protégées par une mutuelle santé ; 13,5 millions de personnes protégées par une mutuelle d’assurance ; 1,2 million de sociétaires d’une coopérative bancaire ; 5,9 milliards d’euros de budget ; 46 000 salarié(e)s sur toute la France ; 1 450 établissements ou services de santé et médico-sociaux ; 5 000 centres de loisirs ; 300 centres de vacances.