économie circulaire

L’économie circulaire veut faire la part belle aux initiatives de l’ESS

Fin septembre, Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté sa feuille de route sur l’économie circulaire, qui s’intègre au Plan climat du quinquennat. La secrétaire d’Etat et son ministre de tutelle ambitionnent de « réconcilier l’économie et l’écologie », c’est-à-dire de réduire les émissions de CO 2 tout en créant des emplois.

Des subventions pour les ressourceries

L’association Envie, et son réseau de cinquante entreprises d’insertion, arrive à Paris afin d’aider les Parisiens à réparer leurs appareils électroménagers. Ce crédo double est le sien depuis trente ans : promouvoir l’insertion des publics loin de l’emploi, et promouvoir l’économie circulaire. Considérée comme la petite sœur d’Emmaüs, l’organisation cherchait un bâtiment depuis deux ans.

L’ESS peut-elle se recycler grâce à l’économie circulaire ? Paris, 10/12/2014

Réemploi, recyclage, nouvelle approche de la consommation : l’économie circulaire propose un modèle alternatif de développement économique… et devient par la même occasion un marché concurrentiel. Comment l’économie sociale et solidaire peut-elle s’appuyer sur ces principes pour se réinventer et participer au défi majeur de la transition énergétique ? Peut-elle faire le poids sur le marché du réemploi face, par exemple, à des géants des traitements des déchets. Quelle valeur ajoutée sociale et environnementale peut-elle apporter ? Débat et éclairage lors cette conférence.