Scop d'amorçage, prêt ESS : deux mesures fortes pour l'économie sociale

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Coup sur coup, le 9 juin 2015, Carole Delga a salué la première Scop d'amorçage, Delta Meca, et l'octroi du premier prêt pour les entreprises sociales accordé par Bpifrance au traiteur Planète Sésame 92. Si les derniers décrets de la loi du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire se font encore attendre, deux mesures fortes voient ainsi le jour.

Ca y est. La première Scop (société coopérative et participative) d'amorçage a vu le jour. Il s'agit de la PME Delta Meca, installée à Couëron, près de Nantes, à laquelle Carole Delga, secrétaire d'Etat au Commerce, à l'Artisanat, à la Consommation et à l'Economie sociale et solidaire, a rendu visite le 9 juin 2015. Cette entreprise est spécialisée dans l'usinage et dans tous les matériaux pour l'industrie. Composée de 36 salariés, elle réalise un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros, avec 160 clients dans l'énergie, l'offshore, l'agroalimentaire, la recherche…

Lire la suite sur le site Localtis.