In memoriam André Chomel

Le 16 octobre 2021, à l’âge de 97 ans, André Chomel ancien directeur de notre revue, est décédé.
Toujours discret mais très engagé et solide dans ses convictions, André Chomel a été une grande figure du secteur coopératif et de l’économie sociale française de l’après-guerre.
Issu du monde des communautés de travail, il a exercé une grande partie de sa carrière professionnelle au sein du Crédit coopératif, dont il est devenu le directeur général pendant une dizaine d’années. Ayant une vision large et ouverte, il a contribué aux côtés de Jacques Moreau, qui était le président de cette banque, à en élargir le champ d’activité au-delà du secteur coopératif qui lui avait été assigné à son démarrage, traduisant en actions l’idée d’une « économie sociale sans rivage ». Son engagement en faveur de la fonction émancipatrice de la démarche coopérative l’a amené à dépasser nos frontières nationales, en particulier en direction du Mali, auquel il a apporté son savoir-faire pour la constitution d’un réseau de coopératives d’épargne.
Comme l’a rappelé Jean-François Draperi, rédacteur en chef de la Recma, dans le numéro spécial 100 ans (n° 361, de juillet), André Chomel a joué un rôle clé dans la relance de la revue fondée par Charles Gide. De 1984 à 1994, il en a été à la fois le rédacteur en chef et le directeur administratif, menant à bien les transformations qui ont permis à la revue de devenir une publication de référence sur l’économie sociale et solidaire, tant auprès des mouvements que du monde académique, en France et dans le monde. André Chomel savait prendre sa plume, qu’il avait fort belle, pour apporter son analyse sur les évolutions d’un secteur auquel il est resté indéfectiblement dédié.

Pour le conseil d’administration de la Recma,
Jean-Louis Bancel
Président de Coop FR