Les temps forts de la recherche

Date limite pour envoyer une proposition pour la journée d’études de l’AFS

26 septembre : date limite pour envoyer une proposition pour la journée d’études de l’AFS (Association française de sociologie), qui aura lieu le 3 avril 2023 à Paris sur le thème : « Les mondes associatifs à l’épreuve des politiques migratoires : (ré)organisation, gouvernance, répertoires d’action ». afs-socio.fr/ journee-detudes-associations-et-migrations

Colloque du Réseau International de Recherche sur les Organisations et le Développement Durable (RIODD)

16 -18 novembre 2022 : Colloque du Réseau International de Recherche sur les Organisations et le Développement Durable (RIODD) « Communs,  communautés, territoires : quelles voies pour les transitions ? », Aubervilliers (France). https://riodd2022.sciencesconf.org/

Journée d’études « Aux sources de l’ESS : des courants de pensée aux matrices territoriales »

4 novembre : Journée d’études « Aux sources de l’ESS : des courants de pensée aux matrices territoriales », organisée par la chaire TerrESS et le centre Émile-Durkheim (UMR 5116 CNRS, Sciences Po-Bordeaux, université de Bordeaux). Sciences Po-Bordeaux. Programme : https://urlz.fr/gE6m Inscriptions : https://urlz.fr/gAK8

Séminaire et conférence « Penser et faire l’économie sociale et solidaire à Lyon et Grenoble. Racines et héritages »

18 novembre : Séminaire et conférence « Penser et faire l’économie sociale et solidaire à Lyon et Grenoble. Racines et héritages ». Séminaire à IEP de Lyon, de 10 heures à 17 heures, et conférence ouverte au grand public à l’université Lyon-2, de 18 heures à 20 h 30. Chaire ESS Lyon : h.ascouet@univ-lyon2.fr

Un regain d’intérêt pour les monnaies locales après la crise du Covid 19 ? Une étude dresse un état des lieux

En cette période de crise sanitaire, quand la dépendance à des productions lointaines s’avère désastreuse pour l’approvisionnement en produits essentiels, les monnaies locales (ML) ont sans doute une carte à jouer en tant que vecteurs de petites économies locales vertueuses et résilientes. Et ce, d’autant plus que la crise économique associée à la crise sanitaire ne fait que commencer.

La coopération agricole mobilisée par la sécurité alimentaire mais aussi la transition agroécologique

La pandémie de Covid-19, en déclenchant une crise sanitaire inédite, a rappelé que la réponse au besoin vital de s’alimenter et de s’approvisionner n’allait pas forcément de soi. Les 2300 coopératives agricoles françaises, qui génèrent 85,4 milliards d’euros de chiffres d’affaire (donnée 2019) et comptent 190 000 salariés (filiales incluses), se sont très vite mobilisées pour assurer le maintien de la chaîne alimentaire, aussi bien en circuits courts qu’en grande distribution.