covid-19

L’ESS face à la nouvelle normalité : un colloque du Ciriec-Mexique

Pour son premier anniversaire, la section mexicaine du Ciriec a organisé le 30 mai 2020 un colloque en ligne intitulé « Perspectivas internacionales de la  Economia social y solidaria ante la nueva normalidad ». Les participants étaient invités à tirer un bilan de la crise sanitaire, économique et sociale et à  s’exprimer sur les développements souhaitables de l’économie sociale et solidaire (ESS).

24 études pour connaître l’impact du Covid-19 sur les structures de l’ESS

Dès les premières mesures de confinement, en mars 2020, les réseaux de l’ESS se sont mobilisés afin de mieux comprendre les différentes conséquences de cette crise inédite sur leurs adhérents. Plusieurs enquêtes ont été menées, prenant en compte des critères tels que l’évolution du chiffre d’affaires, les  perspectives de recrutement, le lien avec les bénévoles et les adhérents, les changements d’organisation interne, ou encore le recours aux aides de l’État et  l’identification de nouveaux besoins.

Découvrir des projets de recherche à l’occasion du mois de l’ESS

En 2020, le mois de l’ESS avait indéniablement une dimension numérique, en raison de son déroulement lors du second confinement. De nombreuses  initiatives ont émaillé le territoire, permettant parfois de nouer des dialogues autour de projets de recherche, comme cela a été le cas pour le Réseau de  recherche et de formation en ESS du Grand Est (Ressor Grand Est).

PLFSS 2021 : les mutuelles mises à contribution pour combler le déficit de la Sécurité sociale

Le déficit de la Sécurité sociale, qui était estimé à au moins 41 milliards d’euros avant le premier confinement, est désormais évalué à environ 48 milliards d’euros. Ce chiffre ne saurait surprendre au vu de l’envolée des dépenses sanitaires directement liées à la pandémie, ainsi que du choix gouvernemen- tal de faire peser une partie de la dette Covid sur le budget de la Sécurité sociale (déjà ponctionné pour financer les mesures dites « Gilets jaunes »).

Un regard mutualiste sur la crise sanitaire

Entre le 10 mars et le 20 mai 2020, Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, a consigné dans un journal son ressenti personnel du confinement, ses réflexions de citoyen et surtout son analyse de responsable mutualiste dans une tourmente sanitaire inédite. Ce Journal d’une crise. De l’urgence du Covid aux soins du quotidien a été publié en août 2020 aux éditions de l’Aube.

L’économie sociale et solidaire, des alternatives au néolibéralisme ?

Il est sans doute plus urgent que jamais de rouvrir le débat sur la capacité de l’économie sociale et solidaire (ESS) à constituer des alternatives à l’économie dominante et au néolibéralisme. De le rouvrir au sein de la société civile dans le sens que lui donne Gramsci et qui renvoie à tous les acteurs produisant dans la superstructure des idées et des représentations participant de la fabrique de la société (1) .

Covid-19 : près d’un million d’emplois perdus dans le tiers-secteur états-unien

Selon le très officiel Bureau of Labor Statistics, le secteur sans but lucratif aux États-Unis aurait perdu 977 000 emplois entre février et août 2020 à la suite de l’épidémie de Covid-19 (10). Pour ce secteur qui reste le plus important au niveau mondial, avec environ 12 millions d’emplois, cela représente une perte de 8 % des salariés. La majorité des postes supprimés se situent dans des domaines cruciaux pour lutter contre la pandémie et la crise économique et sociale qui en découle.

Finance solidaire : une étude pointe son essor et ses atouts par temps de crise

Née dans les années 1980 à l’initiative d’associations loi 1901 qui n’avaient pas accès au financement bancaire pour développer leurs projets à forte utilité sociale (les banques classiques n’ayant pas une bonne compréhension du modèle spécifique de l’entrepreneuriat associatif ou à finalité sociale), la finance solidaire n’a cessé de progresser depuis.