covid-19

Le coup de pouce de la Confédération générale des Scop aux sociétés en difficulté

Dans un communiqué du 2 septembre 2021, la Confédération générale des Scop annonce le lancement d’un prêt participatif de relance, d’entraide et solidaire  (PPRES), visant à renforcer les fonds propres des sociétés coopératives fragilisées par la crise sanitaire. Cette aide est destinée aux Scop et aux Scic  quelle que soit leur taille (TPE, PME, EPI), saines  économiquement mais désorganisées par le contexte de la pandémie de covid-19. Elle doit les accompagner  dans le financement à long terme de projets de développement.

L’enquête de la CG Scop : retour sur une année de pandémie

Les rapports sur l’impact de la crise sanitaire sur les coopératives se succèdent. Concernant les Scop et les Scic, une enquête menée par la CG Scop en janvier  2021 auprès de ses adhérents livre les résultats suivants : le chiffre d’affaires de l’année 2020 a baissé pour deux tiers des répondants ; 84 % des Scop et des  Scic ont demandé des aides d’urgence et 89 % ont dû recourir à l’activité partielle ; 42 % ont opté pour le report de paiement des charges sociales.

Formation en ligne « Une stratégie globale de co-construction des politiques publiques d’ESS pour une relance durable post-Covid et un développement inclusif et durable des territoires »

19-22 avril : Formation en ligne organisée par le GSEF (Forum mondial de l’économie sociale) : « Une stratégie globale de co-construction des politiques publiques d’ESS pour une relance durable post-Covid et un développement inclusif et durable des territoires ».

Informations : b.jouannes@gsef-net.org

L’ESS face à la nouvelle normalité : un colloque du Ciriec-Mexique

Pour son premier anniversaire, la section mexicaine du Ciriec a organisé le 30 mai 2020 un colloque en ligne intitulé « Perspectivas internacionales de la  Economia social y solidaria ante la nueva normalidad ». Les participants étaient invités à tirer un bilan de la crise sanitaire, économique et sociale et à  s’exprimer sur les développements souhaitables de l’économie sociale et solidaire (ESS).

24 études pour connaître l’impact du Covid-19 sur les structures de l’ESS

Dès les premières mesures de confinement, en mars 2020, les réseaux de l’ESS se sont mobilisés afin de mieux comprendre les différentes conséquences de cette crise inédite sur leurs adhérents. Plusieurs enquêtes ont été menées, prenant en compte des critères tels que l’évolution du chiffre d’affaires, les  perspectives de recrutement, le lien avec les bénévoles et les adhérents, les changements d’organisation interne, ou encore le recours aux aides de l’État et  l’identification de nouveaux besoins.

Découvrir des projets de recherche à l’occasion du mois de l’ESS

En 2020, le mois de l’ESS avait indéniablement une dimension numérique, en raison de son déroulement lors du second confinement. De nombreuses  initiatives ont émaillé le territoire, permettant parfois de nouer des dialogues autour de projets de recherche, comme cela a été le cas pour le Réseau de  recherche et de formation en ESS du Grand Est (Ressor Grand Est).

PLFSS 2021 : les mutuelles mises à contribution pour combler le déficit de la Sécurité sociale

Le déficit de la Sécurité sociale, qui était estimé à au moins 41 milliards d’euros avant le premier confinement, est désormais évalué à environ 48 milliards d’euros. Ce chiffre ne saurait surprendre au vu de l’envolée des dépenses sanitaires directement liées à la pandémie, ainsi que du choix gouvernemen- tal de faire peser une partie de la dette Covid sur le budget de la Sécurité sociale (déjà ponctionné pour financer les mesures dites « Gilets jaunes »).