Professionnalisme et bénévolat : alibi de l’amateurisme ou crise des discours ?

La problématique du professionnalisme pour améliorer la qualité de la contribution des acteurs bénévoles dans les associations est une impasse si elle reste ancrée sur une approche globale en sciences sociales. Le débat sur le développement du professionnalisme des acteurs dans les associations repose sur des hypothèses implicites concernant la place des hommes au sein des organisations. Plus de 80 % des associations françaises fonctionnent hors d’un système de management fondé sur une relation principalement salariale. L’étude des organisations à forte composante bénévole permet d’appliquer la notion de professionnalisme aux associations en s’appuyant sur une approche comportementale.

Professionalism and Voluntary Workers: Amateurism in Disguise or Confusion of Discourse?

Studying professionalism as a basis for quality development of voluntary workers’ contribution is vain when based on a global approach. Implicit hypotheses on the role of men in organization lead to the question of professionalism development in associations. Professionalism in associations must be studied challenging the underlying reference of salaried personnel. More than 80 % of French associations function out of a system based on a salaried relation in terms of management. The study of voluntary workers enables to apply the notion of professionalism to associations using a behaviourism approach.