Coopération d’épargne et de crédit et microcrédit : Kafo-Jigine. au Mali-sud

Cette étude traite d'un problème des plus actuels en matière de développement : la microfinance.
Elle s'appuie sur l'approche monographique d'un réseau mutualiste d'épargne et de crédit malien : Kafo-Jiginew, réseau initié par un consortium européen - Allemagne, Belgique, France, Italie - d'ONG alliées au Crédit coopératif. A partir du terrain, sont mis en évidence l'adéquation des principes coopératifs à l'organisation créée avec les paysans illettrés du Mali-sud ainsi que le degré élevé d'appropriation et par suite d'efficience qui en résulte. Par ailleurs, Kafo-Jiginew semble en train de réussir à développer simultanément une activité d'épargne et de crédit au bénéfice de petits exploitants ruraux et un dispositif de "microcrédit avec éducation" adapté à la situation des plus démunis, les femmes principalement. Ainsi serait évitée la ségrégation qui résulte du système Grameen Bank, dont le retentissement a été mondial. L'article ne dissimule pas pour autant les difficultés rencontrées : par exemple, lorsque la partie européenne dut accepter de transférer le pouvoir décisionnel aux Maliens. Il présente ainsi l'intérêt d'une tranche de vie de la société civile en train d'émerger dans les pays du Sud.