Une monnaie basque pour doper l'économie locale

La création d'une monnaie locale entre dans la dernière ligne droite. Reste à lui trouver un nom. Un article du Sud Ouest le 2 avril. 

Même valeur que l'euro

De quoi s'agit-il exactement ? Suivant par exemple ce qui a été réalisé à Toulouse avec le SOL Violette, le comité basque se propose d'imprimer des billets de 1, 2, 5, 10 et 20 unités, réputés infalsifiables, dont la valeur sera la même que celle de l'euro. Les particuliers seront invités à acheter cette nouvelle monnaie grâce à laquelle ils pourront effectuer leurs achats chez des commerçants sélectionnés et adhérents à l'opération. La monnaie leur sera rendue en euro. Seule contrainte pour les particuliers : adhérer à une association.

De plus, ils seront invités à désigner une association à laquelle 3 % du montant des achats initiaux de la monnaie locale seront reversés. En bout de course, les professionnels, qui participent à l'opération (les seuls autorisés à pouvoir changer la monnaie locale en euros), acceptent de reverser 5 % de la masse collectée au fonctionnement du système.

Pour les initiateurs de cette opération, les objectifs sont multiples. Ils assurent que cette monnaie dynamisera un certain type d'entreprises locales, en renforçant des acteurs économiques qui gagneront une nouvelle clientèle - à l'évidence militante -.

http://www.euskalmoneta.org