Révision de Solvabilité 2 : la Mutualité française monte au créneau

Dans la perspective de la prochaine révision de Solvabilité 2, le régime prudentiel qui s’impose aux assureurs européens depuis 2012, la Mutualité française a exprimé diverses remarques à la Commission européenne. Elle a notamment souligné que les exigences de fonds propres des mutuelles étaient suffisamment élevées pour garantir l’épargne des adhérents et qu’il n’y avait pas lieu de les relever. Par ailleurs, elle a approuvé un projet de modification qui correspondait à une demande de sa part : l’exclusion des petites mutuelles (moins de 5 millions de chiffre d’affaires, contre 25 millions actuellement) du champ d’application de la directive.