L’Espagne et le Portugal veulent impulser de nouvelles dynamiques

Voilà deux pays où l’économie sociale est fortement implantée qui décident de franchir un cap supplémentaire grâce à une meilleure coopération. Rappelons qu’au Portugal l’économie sociale bénéficie depuis la révolution de juillet 1974 d’une reconnaissance constitutionnelle. En Espagne, la loi sur l’économie sociale date de 2011, mais les entités juridiques de l’ESS y sont reconnues depuis bien avant. Le sommet bilatéral qui s’est tenu le 8 septembre a consacré les engagements de ces deux pays à « générer des synergies positives pour l’ensemble des entreprises de l’économie sociale », dans leurs pays et au-delà de leurs frontières aussi.
En effet, le protocole d’accord signé par les deux gouvernements, en présence des réseaux de l’ESS espagnol et portugais ainsi que de nombreux représentants du monde universitaire, prévoit :
• l’échange de bonnes pratiques sur les comptes-satellites afin de reproduire le  modèle modulaire de l’Institut statistique du Portugal (cf. l’article d’Edith Archambault et Ana Christina Ramos publié  dans cenuméro) ;
• la coopération entre les deux conseils nationaux d’économie sociale (réunissant chacun l’ensemble des acteurs du secteur et le gouvernement) pour promouvoi