Les ministres changent, la vie associative toujours absente de l’organigramme gouvernemental

Après le remaniement ministériel du 22 mars 2010, Marc-Philippe Daubresse succède à Martin Hirsch au poste de Ministre de la jeunesse et des solidarités actives. Depuis plusieurs années, la vie associative comme secteur et comme champ de politique publique apparaît et disparaît de l’organigramme gouvernemental au gré des remaniements ministériels. Lors de la passation de pouvoir entre le Haut-Commissaire et le nouveau ministre, celui-ci a notamment rappelé les grands chantiers qui composaient sa nouvelle feuille de route (notamment l’orientation, l’emploi des jeunes ou le service civique), mais n’a pas évoqué la vie associative alors même que la 2ème Conférence de la Vie Associative a eu lieu le 17 décembre 2009 et qu’elle doit maintenant être mise en oeuvre. La CPCA félicite le nouveau ministre pour sa nomination et tient à lui rappeler les principaux points clés de la politique associative nationale :

  • La sécurisation des relations contractuelles,
  • une reconnaissance formelle des associations dans le dialogue civil avec les pouvoirs publics sur tous les sujets de société,
  • un soutien fort à l’engagement associatif.

La CPCA souhaite également que l’intitulé « vie associative » soit ajouté aux titres du nouveau ministre.

Lire l'article complet sur le site de la CPCA