Le mouvement coopératif lance un nouveau plan d'investissement de 50 millions de $ pour soutenir les coopératives dans les pays en développement

Afin de marquer l'Année internationale des coopératives 2012 de l'Organisation des Nations unies (ONU), le mouvement mondial des coopératives a lancé aujourd'hui (1er novembre) une nouvelle initiative visant à fournir des fonds fortement nécessaires aux coopératives dans les pays en développement. La Global Development Cooperative (GDC) a été conçue pour soutenir les sociétés coopératives dans les pays en développement, en recueillant 50 millions de $ qui leur permettront d'accéder à des prêts économiques pour des projets d'investissement et d'infrastructure. Elle ciblera les investisseurs ayant un intérêt dans le développement international et l'expansion de la portée et des bénéfices du modèle coopératif.

La GDC a été dévoilée hier soir lors d'une cérémonie spéciale à New York, rassemblant pour la première fois les dirigeants d'un grand nombre des 300 plus grandes coopératives au monde et organisée par l'Alliance coopérative internationale (ACI), qui représente le mouvement mondial. Cet événement a également marqué le lancement de l'Année internationale des coopératives par l'ONU.

L'Année internationale des coopératives reconnaît le rôle joué par le modèle d'entreprise coopératif en termes d'amélioration du développement économique et social dans des communautés du monde entier, en créant et en maintenant des emplois et en réduisant la pauvreté.

Cependant, ces entreprises ont souvent des difficultés à recueillir des fonds, car les bailleurs de fonds traditionnels sont absents sur ce marché ou ne comprennent pas correctement le modèle d'entreprise coopératif, ou parce que ces entreprises ont des garanties limitées à faire valoir.

Le nouveau concept d'investissement a été développé par la société britannique The Co-operative Bank - qui fait partie de la plus grande coopérative de consommation au monde - et l'ACI.

Parmi les sociétés ayant promis leur soutien à cette initiative figurent notamment la All China Federation of Supply and Marketing Cooperatives (Fédération des coopératives de vente et de commercialisation de Chine), le Crédit Coopératif de France et l'IFFCO d'Inde. Mid-Counties Co-operative et The Co-operative Bank du Royaume-Uni ont également offert leur soutien.

Paul Flowers, Président de la Global Development Cooperative*, a déclaré : « Dans un contexte de crise financière aggravée par la cupidité des entreprises et la spéculation, le modèle coopératif s'est avéré être l'un des moyens les plus durables et efficaces de gérer une entreprise au cours des 150 dernières années.

Malgré cette période économique difficile, les membres des coopératives du monde entier souhaitent que le mouvement maintienne son soutien au développement international. Il est important que nous utilisions notre influence pour soutenir les communautés à travers le monde en développement. »

Dame Pauline Green, Présidente de l'ACI, a déclaré : « Cette initiative est une illustration claire de l'un des principes fondateurs du mouvement : l'entraide parmi les coopératives.

Elle garantira que l'Année internationale des coopératives laisse derrière elle un héritage positif et durable, aidant des milliers de coopérateurs dans le monde en développement. Elle prolongera également notre travail visant à développer des entreprises durables appartenant à leurs membres et à intégrer la société civile aux quatre coins du globe. »

« Nous appelons tous ceux qui ont un intérêt dans le renforcement du développement social et économique dans les pays en développement à soutenir la GDC. »

L'Année internationale des coopératives vise à valoriser les coopératives, à chercher des moyens de renforcer leur contribution au développement socio-économique et à favoriser des cadres règlementaires offrant davantage de soutien.

Selon les estimations, ce secteur compte environ 800 millions de membres dans plus de 100 pays et totalise plus de 100 millions d'emplois à travers le monde.

Pour tout complément d'information sur la GDC, veuillez écrire à l'adresse : .

Source : BFM