La Mutualité Française reçue par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre

Une délégation d'élus mutualistes a été reçue mardi 26 juin par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre. Etienne Caniard a rappelé au Premier ministre le rôle majeur joué par les mutuelles compte tenu de l'évolution de la prise en charge de l'assurance maladie obligatoire. Désormais, seuls 55% des soins courants sont pris en charge par la Sécurité sociale si bien que les mutuelles sont devenues un outil indispensable pour l'accès aux soins. Pourtant elles ont été très largement fragilisées par les mesures fiscales mises en place par le précédent gouvernement notamment, par l’augmentation de la taxe sur les contrats de complémentaire santé solidaires et responsables.

La Mutualité Française a par ailleurs réaffirmé qu'elle était prête à s'engager dans la mise en oeuvre de réformes ambitieuses garantissant la pérennité du système de santé. Celles-ci ne pourront se faire sans l’émergence, à court terme, de solutions pour maîtriser les dépassements d'honoraires dans le cadre de négociations avec l'ensemble des acteurs concernés. Dans ce sens, la Mutualité Française a rappelé que les mutuelles peuvent jouer un véritable rôle de régulateur des tarifs si elles retrouvent le droit de conventionner avec les professionnels de santé, gage de prestations de qualité à des tarifs maîtrisés. Cette situation impose, selon la Mutualité Française, un réel appui des pouvoirs publics, pour qu’elle retrouve pleinement cette liberté.

La Mutualité Française annonce également que l'ensemble de ces thèmes seront abordés au cours de son prochain congrès qui se déroulera du 18 au 20 octobre 2012 à Nice.

L'article de la Mutualité Française, le 27/06/12