Grèce: les travailleurs de l'entreprise Vio.Me. reprennent la production en autogestion

« On occupe, on résiste, on produit! » Voilà le mot d'ordre des soixante ouvriers de l'usine Vio.Me. (Viomichaniki Metaleftiki), à Thessalonique, ont repris mardi dernier la production de matériaux de construction, d'aménagement et d'isolation. Jusqu'en 2006, Vio.Me. était une entreprise très rentable. En mai 2011, l’entreprise-mère dépose le bilan, ce qui n’est pas le cas de sa filiale. Pourtant, la direction de Vio.Me. décide la cessation de paiement des salaires et le lock-out de l’usine, sous le prétexte d’un manque des fonds.

En juillet 2012, unis autour de leur syndicat, les salariés décident de s'approprier l'outil de production et de le remettre en route sous le mot d’ordre «Vous ne le pouvez pas ? Nous, nous le pouvons ! ». Dans le même temps, les travailleurs de Vio.Me. effectuent des recherches sur de nouveaux produits de nettoyage, sur la base d'ingrédients non toxiques écologiques.

Source : le blog de F. Longérinas