Deux siècles de solidarités en Limousin et au-delà

Pôle international de ressources de Limoges et du Limousin pour l’histoire du monde du travail et de l’économie sociale, Éditions Mon Limousin, 2021,
192 pages

Cet ouvrage illustré, publié à l’initiative du Pôle international de ressources de Limoges et du Limousin pour l’histoire du monde du travail et de l’économie sociale (PRL2), retrace l’histoire ancienne et récente de l’ESS non seulement dans la région limousine, mais également à l’échelle nationale. Il s’agit de la suite donnée à une exposition présentée à Limoges en 2016 : « Solidarités en Limousin, deux siècles d’économie sociale et solidaire ». Les auteurs (Martine Demartial, Pierre-Yves Frey, Francis Juchereau, Bernard Lacorre, Maurice Lasnier, Johanna Lemercier et Christian Madec), chercheurs ou militants de l’ESS, proposent « une découverte concrète du monde de l’économie sociale, dans sa diversité, son évolution pluriséculaire et sa modernité ». Ils présentent une vision synthétique de l’ESS, de son histoire et de ses différentes facettes en s’appuyant sur les expériences limousines. Histoire générale et histoire locale, initiatives passées et présentes s’entremêlent et se succèdent.
Au-delà de cette volonté clairement pédagogique, s’affirme celle de promouvoir une alternative au capitalisme moderne et à ses dérives, et de lui redonner la place qu’elle mérite. À l’appui de cet objectif, les accents militants de l’avant-propos de Jean-Philippe Milésy, secrétaire général de l’Institut Polanyi, et de la préface de Thierry Jeantet, président d’honneur du Forum international de l’ESS, mais également la structure thématique de l’ouvrage. Après une présentation des « fondements de l’économie sociale et solidaire », le propos s’articule autour de ses bienfaits et de l’idéal social qu’elle peut fonder : « vivre autrement en s’entraidant » (deuxième partie), « entreprendre autrement » (troisième partie), « s’émanciper, se divertir et s’épanouir autrement » (quatrième partie) et « les républiques coopératives » (cinquième partie). Il s’agit bien de regarder « au-delà » du passé et du présent, comme le suggère le titre de l’ouvrage.
Au fil des textes, le lecteur découvre l’histoire de la « colonie égalitaire » de Boussac (Creuse) et de son père fondateur, le socialiste utopique Pierre Leroux (1797-1871), les différents secteurs de l’ESS, l’histoire de la mutualité limousine, les initiatives régionales plus récentes d’insertion et d’aide sociales, l’histoire locale du mouvement coopératif dans ses diverses composantes (consommation, habitat, production, crédit, etc.), les expériences et les actions en matière d’éducation et de loisir. Impossible de restreindre ici ce foisonnement de structures solidaires par l’énumération de quelques exemples : invitons simplement à la lecture et à une découverte qui relie agréablement le général et le local.
L’ouvrage est postfacé par Michel Dreyfus, historien de la mutualité et de l’ESS. Il est agrémenté de nombreuses illustrations, de notices biographiques consacrées aux principaux acteurs de ces histoires, d’une chronologie de l’ESS et d’un glossaire.

Stève Desgré