Coopération

Les artisans veulent être plus forts ensemble

Coopératives et groupements sont des atouts pour les artisans, en les libérant de certaines tâches et en allégeant leurs factures. François Leblanc, secrétaire général de la Fédération française des coopératives et groupements d'artisans, et Jean-Claude Laprade, premier vice-président de la chambre de métiers, sont les co-organisateurs d'un colloque sur les coopératives et groupements d'artisans qui aura lieu le 15 mai, à Saint-Maur.

Une interview réalisée par Jean-Sébastien Le Berre à lire sur lanouvellerepublique.fr

Candidatures de jeunes francophones au Sommet international des coopératives, avant le 1er juin 2014

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères français, offre à 10 jeunes francophones et 15 professionnels français du secteur de l’entrepreneuriat social l’opportunité de prendre part au programme «Jeunes leaders coopératifs». Cet évènement, organisé dans le cadre du Sommet international des coopératives, se tiendra du 6 au 9 octobre 2014 dans la Ville de Québec, au Canada. Dépôt des candidatures avant le 1er juin.

Mali : la coopérative Sinsibéré, du défi de la protection de l'environnement à l'autonomisation

La satisfaction des besoins énergétiques et économiques résulte de la pression anthropique sur les ressources ligneuses ce qui fait qu'on assiste à une déforestation progressive périurbaine de Bamako, la capitale du Mali. Cette déforestation est très souvent l'oeuvre des femmes à la recherche des moyens de subsistance face aux aléas climatiques. Afin de réduire cette déforestation et trouver des alternatives de solutions économiques à la coupe du bois de vente et charbon le projet Sinsibéré de Malifolkecenter Nyètaa a vu le jour. Un article de Mme Coulibaly Aminata Barry pour Mediaterre.

Reprises en Scop : l'obstacle du tribunal de commerce

Jean-Paul Biolluz signe sur Médiapart un article revenant sur les "combats" des reprises en Scop (SET, ex SeaFrance  MyFerrylink ...) où la volonté des salariés et de leurs syndicats n'a d'égal que la réaction des tribunaux de commerce et des multinationales. Heureusement qu'il est possible de reprendre une entreprise en Scop en passant d'abord par la case associative...

De la coopérative vers l’appropriation sociale

Les projets de reprise d’entreprise par les salariés se multiplient, alors que la coopérative de travail a été longtemps ignorée par le mouvement ouvrier. Cette évolution correspond à une aspiration nouvelle des salariés et participe à la construction d’un projet politique. Benoît borrits invite à ne pas se contenter de regarder ce mouvement avec sympathie mais à se saisir de sa portée transformatrice (Cerise n°211, 28 mars 2014)

"1834, naissance de l'ESS" : Alternatives économiques propose un aperçu historique

Gérard Vindt signe dans le numéro d'avril d'Alternatives économiques une double page sur l'histoire de l'ESS, dont il fait débuter l'un des piliers, la coopération de production", avec la création en 1834 de "L'Association des bijoutiers en doré" inspirée des principes du saint-simonien dissident Philippe Buchez (le financement repose sur l'accumulation des réserve collectives, le capital n'étant destiné à n'être remboursé qu'au fur et à mesure des dotations au "fonds indivisible"; non rémunération des parts sociales...). 

Intercommunalité et coopérative pour la gestion de l'électricité dans les Hautes-Alpes

Les villages de Guillestre et Ceillac, dans les Hautes-Alpes, exploitent depuis 1998 une microcentrale électrique. Le syndicat intercommunal est désormais l’un des plus gros fournisseurs d’Enercoop. Un article de Nicolas Bérard pour l'Age de Faire (via Reporterre)

Espagne : la coopérative Anecoop, le leader des fruits et légumes en Europe

La coopérative espagnole a enregistré une hausse de 9% des volumes commercialisés pour un chiffre d’affaires de près de 600 millions d’euros. La coopérative vient de terminer l’exercice 2012-2013 avec un chiffre d’affaire record, à 593,4 millions d'euros, soit une progression de 16,7% par rapport à la saison précédente. En volume, cela correspond à 736.601 tonnes vendues.

À Clermont-Ferrand, la librairie Chapitre (les Volcans) reprise en Scop dès le mois de mai?

Les salariés de l’ancienne librairie Chapitre de Clermont-Ferrand sont bien décidés à ne pas mettre un point final à leur histoire commune. « Les Volcans » – c’est son nom – faisait partie des 23 magasins du réseau à n’avoir pas trouvé de repreneur. Ce devrait être chose faite dans les jours à venir, puisque 13 des 34 anciens employés de la librairie s’apprêtent à déposer une offre de reprise en société coopérative et participative (Scop). Un article de Séverin Husson pour la Croix.

Au Brésil, les coopératives aident les producteurs d'orange à produire mieux et à contrôler la commercialisation

[...] Avec ses champs couverts d'arbres ronds et luisants, la région de Rio Real, à 250 kilomètres au nord de Salvador, domine la production d'oranges de l'état de Bahia, deuxième fournisseur brésilien d'agrumes. Une bonne partie provient de l'agriculture familiale, soutenue par les coopératives. "J'étais allergique au produit chimique que je pulvérisais. C'est l'association qui m'a donné l'idée de passer au biologique, en utilisant par exemple de la décoction de manioc comme herbicide", raconte Nelson Borges da Cruz, qui exploite quatre hectares d'orangers associés à du manioc, du maïs et des haricots.Coopealnor l'a également aidé à trouver des débouchés pour ses fruits biologiques. Il les écoule à 650 réais la tonne (200 euros) au lieu de 550 réais actuellement pour des agrumes conventionnels.

Pages