Geces

Une conférence internationale sur l’économie sociale à Sofia

Après l’Italie en novembre 2014, le Luxembourg en décembre 2015, puis la Slovaquie, qui a accueilli en novembre 2016 la présentation officielle du Rapport général du groupe d’experts de la Commission sur l’entrepreneuriat social (Geces), c’est la Bulgarie qui, dans le cadre de la présidence tournante du conseil de l’Union européenne, a accueilli, les 16 et 17 avril 2018, une grande conférence internationale intitulée « L’économie sociale : pour une UE de l’économie durable et de la cohésion sociale ».

La responsabilité des concepteurs de mesure de "l’impact social"

L’impact social est à la mode et sa « mesure » est censée promouvoir des investissements sociaux menacés par une cure d’amaigrissement des budgets publics. Dans l’ombre de l’espoir généré par l’impact investing, entre 400 à 1 000 milliards de dollars selon JP Morgan, se glissent des facteurs de transformation essentiels pour le secteur social (1). La substitution du mot « mesure » à « évaluation » laisse en effet souvent invisibles les conventions de la quantification (2). Ainsi, Philippe Frémeaux, avec Florence Jany‑Catrice, relève que l’évaluation des actifs non marchands conduit à inventer des prix pour des choses qui n’en ont pas, grâce à des conventions d’experts qui prennent le pas sur la délibération et la décision politique (3).