Coopération

Jeunesse coopérative

Depuis la fondation en 2016 de la SCIC B323, première SCIC étudiante à l’université de Poitiers, présentée dans le numéro 348 de la RECMA (1) , le modèle n’a  cessé d’essaimer, avec cependant diverses déclinaisons. La SCIC poitevine, qui s’inscrit dans les pratiques de la pédagogie active, est animée par un collectif  étudiants très impliqué.

…et le Congrès continental de droit coopératif

À la suite du Sommet des Coopératives des Amériques, s’est tenu le 8 e Congrès continental de Droit coopératif qui est, depuis 1969, la plus grande rencontre  d’experts sur ce thème en Amérique. Le congrès intitulé « Le droit coopératif et l'identité coopérative dans l'ère post-pandémique » était présidé par le professeur de droit argentin Dante Cracogna. 140 délégués de 15 pays, responsables, universitaires et juristes ont ainsi exposé les caractéristiques du droit coopératif dans différents pays de la région.

Au Paraguay : le Sommet des Coopératives des Amériques…

Asunción, capitale du Paraguay, a accueilli du 25 au 27 octobre le VIe Sommet des Coopératives des Amériques. Plus de 1 000 délégués - dirigeants de coopératives, représentants d'organisations de l'économie sociale et solidaire, universitaires et responsables gouvernementaux – ont participé à cette rencontre qui portait plus particulièrement sur le changement climatique et l’engagement des coopératives dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU.

De nouvelles alliances pour les plateformes coopératives, des « plateformes en communs »

Organisé par La Coop des Communs, le troisième Forum des plateformes coopératives a eu lieu le 20 septembre 2022 à la Maison des Associations de Solidarité à Paris. Intitulé « Plateformes en communs : quelles alliances pour quelles transitions ? », cette rencontre a posé l’enjeu démocratique de la révolution numérique actuelle. Face aux acteurs du capitalisme numérique et dans le moment charnière que représente la crise écologique et sociale, comment construire un autre modèle, un autre espace ?

Quand un groupe coopératif s’engage au service du territoire : une étude de cas en Argentine

Le territoire occupe une place essentielle dans le champ organisationnel, en tant qu’espace d’articulation entre les acteurs sociaux, économiques et politiques. Les organisations de l’économie sociale, notamment les coopératives, se distinguent en Argentine par leur importance tant dans la fourniture de biens et de services que dans la création de liens sociaux dans les territoires. L’article s’attache à montrer la contribution du Grupo cooperativo mutual Devoto (GD) à une transition économique et sociale durable. Le groupe est analysé comme une initiative originale dans le cadre de processus qui valorisent la proximité géographique et organisationnelle, ainsi que le rôle des acteurs engagés dans le contexte local.

Numéro de revue: 
367
Année de publication: 
2023
Auteur(s): 
Romain Slitine, Mirta Vuotto

Construction d’une autonomie relative dans les territoires ruraux du Nicaragua : une lecture méso-économique du coopérativisme paysan

Le coopérativisme paysan au Nicaragua est un phénomène structurant du monde rural. Il met en tension des formes et des motifs de résistance et d’adaptation qui se manifestent de manière simultanée face aux orientations dominantes de la vie sociale. Mobilisant une approche méso-économique, cette contribution souligne les principaux mécanismes de différenciation rendus possibles par l’organisation en coopératives au sein d’un système structuré à l’échelle nationale. Ce système  coopératif constitue une base organisationnelle orientée vers la défense d’un régime coopératif et contribue à façonner des espaces d’autonomie relative pour ses sociétaires et les communautés rurales au sein desquelles ils et elles s’engagent.

Numéro de revue: 
367
Année de publication: 
2023
Auteur(s): 
Renaud Metereau

Nouveaux défis, nouvel intérêt : les jeunes retrouvent les coopératives

Du 13 au 15 juillet se tenait à Athènes la conférence annuelle du comité de recherche de l’Alliance Coopérative Internationale (ACI) sous le titre de « Rethinking co-operatives : From local to global and from the past to the future ». La joie de se retrouver en chair et en os pour la première fois en trois ans, la situation sanitaire le permettant enfin, marquait cette édition des dites conférences. L’hospitalité des hôtes grecs redoublait la joie.

Promouvoir la SAPO : un modèle ancien, mais toujours prometteur

Les SAPO (société anonyme à participation ouvrière) sont des sociétés anonymes fondées par la loi Briand du 26 avril 1917, qui fonctionnent avec deux types d’actions : des actions de capital et des actions de travail (article L.225-260 du Code de commerce). Ces dernières ne sont pas directement attribuées aux salariés, mais à la collectivité des salariés, par l’intermédiaire d’une société coopérative de main-d’œuvre (ce qui justifie la mention des SAPO dans cette rubrique).