Économie sociale

La monnaie locale eusko, une démarche stratégique dédiée à la création de valeur publique territoriale

Fin 2018, l’eusko, implanté au Pays basque, est devenu la première monnaie locale européenne. Portée par l’association Euskal Moneta (EM), cette initiative vise à relocaliser l’économie, défendre et promouvoir la langue basque, renforcer les pratiques écologiques et solidaires et raviver le lien social. Au regard de ces ambitions, la capacité de l’eusko à se positionner comme un outil de renouvellement de l’action citoyenne et de l’action publique est questionnée. L’auteure montre comment EM a entraîné des modifications dans les pratiques de gestion de l’action publique territoriale en étant le vecteur d’un questionnement – tant sur les modalités de construction démocratique d’une politique économique localisée que sur les dispositifs au service de cette politique. Ce travail contribue à la construction de connaissances sur le renouvellement de l’action publique et citoyenne à l’initiative d’acteurs privés.

 

Numéro de revue: 
355
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Fabienne Pinos

L’ESS dans les quartiers créatifs : ancrage et utilité sociale dans les territoires de proximité

Cet article cherche à identifier les conditions d’émergence d’espaces de rencontre au sein de quartiers concentrant des organisations culturelles et créatives, dont certaines relèvent de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Comment ces dernières contribuent-elles à créer des lieux d’échange et de croisement ouverts aux habitants ? Leur statut ESS renforce-t-il la dimension sociale de ces quartiers ? Sur la base d’enquêtes qualitatives conduites dans trois quartiers en France, à Nantes (les Olivettes), à Marseille (le Panier) et à Grenoble (Berriat), le positionnement et le rôle des structures culturelles et créatives de l’ESS est analysé. Ces organisations apparaissent majoritairement (à 65%) mues par la volonté de faire émerger de tels espaces de rencontre via des actions concrètes, plaçant au second rang de leurs motivations la rentabilité financière.

 

Numéro de revue: 
355
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Basile Michel, Emmanuel Bioteau

L’enseignement du cirque à des fins sociales : Crescer & Viver (Rio de Janeiro, Brésil) ou l’inclusion par les arts

Le recours aux arts circassiens dans la lutte pour l’intégration des populations marginalisées est en essor dans de nombreux pays, dont le Brésil, et en voie de reconnaissance internationale. En
s’appuyant sur le cas de Crescer & Viver, qui intervient dans des quartiers défavorisés de Rio de Janeiro (Brésil), les auteures visent une meilleure compréhension de la dynamique d’intervention
du cirque social. Leurs résultats mettent l’accent sur le rôle joué par les ateliers, activités et représentations, mais aussi par la mise en œuvre de principes démocratiques, dans le renforcement ou le rétablissement de liens sociaux entre les participants, leur communauté d’appartenance et le reste de la société brésilienne. L’analyse dynamique du capital social, mobilisé par les activités
proposées par le cirque social, est au cœur du cadre d’analyse proposé.

 

Numéro de revue: 
355
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Iza Nouiga, Coralie Eyssallenne, Marlei Pozzebon

Les entreprises sociales d’insertion en Suisse face aux contrats de prestations

Cet article analyse la mise en œuvre des contrats de prestations – instrument emblématique de la nouvelle gestion publique dans le cadre d’un financement – dans les entreprises sociales d’insertion (ESI) en Suisse. Il rend compte de leurs contenus et de leurs impacts sur ces organisations et les relations qu’elles entretiennent avec les acteurs étatiques. Il ressort que, parmi les contrats de prestations, ceux à court terme, focalisés sur les aspects financiers, avec des comptes à rendre importants et non coconstruits, tendent, par des pressions isomorphiques, à faire perdre aux ESI leur caractère hybride et à les enfermer dans une relation de sous-traitance avec l’État.

 

Numéro de revue: 
355
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Véronique Antonin-Tattini

Les réseaux de recherche spécialisés sur l’ESS se rencontrent à Paris, à l’initiative de l’Addes

Les réseaux de recherche en ESS sont aujourd’hui nombreux, tant en France que dans le monde. Certains sont anciens et bien connus, tels le Ciriec, Emes ou le Riuess. D’autres sont plus récents ou plus confidentiels, comme Gestion des entreprises sociales et solidaires (GESS), l’Institut Polanyi ou la Manufacture coopérative.

Au colloque international de l’AFEP-IIPPE, les chercheurs en économie politique mettent l’ESS à l’honneur

Du 2 au 5 juillet dernier s’est tenu le neuvième congrès de l’Association française d’économie politique (Afep) à Sciences Po-Lille, sur le thème « Penser l’économie de demain et le futur de l’économie politique ». L’Afep fêtait ses dix ans de combat en faveur d’une science économique pluraliste et ouverte aux sciences sociales.

La longue marche vers la création d’un compte satellite de l’ESS connait une avancée majeure

Un compte satellite constitue un cadre de présentation des données statistiques d’un domaine particulier de l’économie au sein de la comptabilité nationale. L’éducation, la protection sociale, la santé, l’environnement, le logement, les transports, etc. bénéficient d’un compte satellite en France.