Économie sociale

Au-delà de la crise sanitaire, quel avenir pour l’ESS ?

La rapidité et la violence de la crise sanitaire inédite due au Covid-19 ont brouillé tous les clivages économiques antérieurs, qui semblent désormais dépassés : l’autoproduction a suscité un regain d’intérêt dans une société d’hyperconsommation ; les échanges non monétaires ont explosé, qu’ils soient réels ou virtuels ; les urbains sont venus en aide aux agriculteurs ; les entreprises lucratives ont offert des biens à l’hôpital public ; l’État libéral a redistribué largement des revenus aux plus pauvres ; la population a transformé en « héros » des travailleurs

En attendant le plan de relance spécifique ESS de septembre...

Lorsque les premières mesures de soutien aux entreprises ont été annoncées (chômage partiel, report des cotisations sociales, prêt garanti par l’état [PGE],  etc.), certaines spécificités des entreprises de l’économie sociale et solidaire n’avaient pas été prises en compte autrement que par quelques approches sectorielles (par exemple, un volet « tourisme social » dans les mesures pour le tourisme).

Des emplois de transition d’utilité sociale et écologique ?

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes), en adressant au gouvernement ses propositions pour sortir de la crise sanitaire et économique du Covid-19, a plaidé pour la création de 100 000 emplois de transition d’utilité sociale et écologique, qui « seraient définis à l’échelle régionale en fonction des spécificités du bassin d’emploi et des filières, pour répondre à d’importants besoins non satisfaits ».

Un mooc ESS pour les agents de la fonction publique territoriale

Pour former les agents de la fonction publique territoriale à l’ESS, Benoît Hamon, alors ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire (2012-2014), avait passé une convention avec le Centre national de la Fonction publique territoriale (CNFPT) afin de favoriser la découverte et la compréhension de l’ESS par les agents. Sur cette base, le CNFPT a pris contact avec le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) en 2019 pour une  formation en ligne sous forme de mooc (Mooc : massive open online course.

Une série de webinaires pour préparer le Forum mondial de l’économie sociale

Pour réfléchir aux besoins locaux des nations, le forum du GSEF2020, qui devait initialement se tenir en octobre 2020, se déroulera en 2021 à Mexico City et a donc été renommé GSEF2021. Au programme : des réflexions et analyses pour mettre en lumière les conséquences majeures du Covid-19 sur les sociétés  et les économies des pays, ainsi que les initiatives innovantes des gouvernements locaux et des acteurs de l’ESS face à la pandémie.

Le Ciriec reconnu par les Nations unies

En octobre 2018, le Ciriec, le Centre international de recherche sur l’économie publique et l’économie sociale et coopérative, obtenait le statut d’observateur du Groupe de travail des Nations unies sur l’économie sociale et solidaire (UNTFSSE), dont les membres sont des agences onusiennes telles que l’OIT, l’Unrisd, l’Unctad, l’Undesa, etc. Les observateurs, qui sont des organisations de l’ESS, participent pleinement à tous les aspects de la discussion, même si ce sont les membres qui prennent les décisions finales.

Un panorama de l’ESS dans les territoires ruraux

Afin de contribuer au renforcement de l’ESS rurale, le projet « Territoires ruraux et ESS : outils et nouvelles synergies » (Tressons) avait été lancé en 2015  pour caractériser les apports et les conditions de développement de l’ESS dans ces territoires, et voir la manière dont le Feader et les fonds européens  disponibles étaient mobilisés et pourraient l’être mieux.