Économie sociale

Gérard Leseul, militant de longue date de l’ESS et nouveau député

Ce n’est pas une nomination mais une élection – celle de représentant de la nation – qu’a remportée Gérard Leseul, militant de longue date de l’ESS qui a pris ses fonctions à l’Assemblée nationale en tant que député PS, riche d’un long parcours. Il a notamment initié le bilan sociétal au CJDES et participé activement à la rédaction et à l’appropriation du Guide des bonnes pratiques prévu à l’article 3 de la loi ESS.

La Tunisie a enfin sa loi ESS

Élaborée dans le cadre d’un processus qui a duré plusieurs années et bénéficié du soutien de l’Organisation internationale du travail (OIT), une loi ESS a été  adoptée par le Parlement tunisien juste avant l’été. Elle vise à créer un environnement propice à « un nouveau modèle économique viable, équitable et inclusif centré sur l’humain », et son adoption est le résultat d’une longue série de consultations tripartites (gouvernement, organisations de travailleurs et d’employeurs) associant également la société civile.

La popularité de l’économie sociale en Belgique francophone

ConcertES est une plate-forme de concertation des organisations représentatives de l’économie sociale en Région wallonne et àBruxelles, initiée en 2005 par trois fédérations transversales d’économie sociale – Febecoop, SAW-B et Syneco – afin de représenter les entreprises d’ESS auprès des instances politiques. En sortie de crise sanitaire, l’association a commandé une étude pour le moins originale.

Facteurs d’implantation de l’ESS dans les territoires : proposition pour une nouvelle modélisation

En France, de nombreux travaux permettent de mesurer le poids de l’économie sociale et solidaire (ESS) à différentes échelles territoriales. Ils sont issus de deux  traditions : l’une fondée sur des statistiques descriptives (s’appuyant sur un périmètre de l’ESS et une méthodologie quantitative stabilisée), l’autre basée sur des données qualitatives afin de mieux comprendre les facteurs explicatifs de ce poids (historiques, géographiques, socio-économiques, etc.). Les défis méthodologiques
posés par l’étude du poids et surtout du rôle de l’ESS dans le développement territorial persistent, et les travaux sur les facteurs d’implantation géographique des organisations de l’ESS restent à approfondir. Cet article propose un modèle statistique permettant d’étudier ces relations entre caractéristiques socio-économiques d’un territoire et implantation de l’ESS.

 

Numéro de revue: 
358
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Amélie Artis, Benjamin Roger, Damien Rousselière

Facteurs d’implantation de l’ESS dans les territoires : proposition pour une nouvelle modélisation

En France, de nombreux travaux permettent de mesurer le poids de l’économie sociale et solidaire (ESS) à différentes échelles territoriales. Ils sont issus de deux  traditions : l’une fondée sur des statistiques descriptives (s’appuyant sur un périmètre de l’ESS et une méthodologie quantitative stabilisée), l’autre basée sur des données qualitatives afin de mieux comprendre les facteurs explicatifs de ce poids (historiques, géographiques, socio-économiques, etc.). Les défis méthodologiques
posés par l’étude du poids et surtout du rôle de l’ESS dans le développement territorial persistent, et les travaux sur les facteurs d’implantation géographique des organisations de l’ESS restent à approfondir. Cet article propose un modèle statistique permettant d’étudier ces relations entre caractéristiques socio-économiques d’un territoire et implantation de l’ESS.

 

Numéro de revue: 
358
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Amélie Artis, Benjamin Roger, Damien Rousselière

Un regain d’intérêt pour les monnaies locales après la crise du Covid 19 ? Une étude dresse un état des lieux

En cette période de crise sanitaire, quand la dépendance à des productions lointaines s’avère désastreuse pour l’approvisionnement en produits essentiels, les monnaies locales (ML) ont sans doute une carte à jouer en tant que vecteurs de petites économies locales vertueuses et résilientes. Et ce, d’autant plus que la crise économique associée à la crise sanitaire ne fait que commencer.

L’Addes distingue une thèse sur le rôle des mécanismes de solidarité en sortie de crise

Chaque année, en partenariat avec le CJDES (Centre des jeunes, des dirigeants, des acteurs de l’ESS), l’Addes (Association pour le développement des données sur l’économie sociale) remet son prix du mémoire de recherche dans le champ de l’ESS, et tous les dix-huit mois, à l’occasion de son colloque, elle décerne un prix de thèse en lien avec le développement de l’ESS.

Vers un rapprochement entre ESS et communs en faveur de la société du numérique

Selon l’économiste Daniel Cohen, la crise sanitaire apparaîtra peut-être comme « le point d’inflexion du passage du capitalisme industriel au capitalisme numérique » (Le Monde, 3 avril 2020). La période de confinement face au Covid-19 a certes marqué une intensification des pratiques numériques pour tous, mais quels seront les modèles et les soubassements d’une telle évolution ?