Hugues Sibille

L’ESS dans les dynamiques collectives de territoire en transition Le territoire comme possibilité

La nécessité de changer de modèle de développement progresse sous les contraintes, sanitaires et écologiques. Une fenêtre s’ouvre pour l’ESS. La coopération n’est-elle pas « fille de la nécessité » ? Une transition systémique (économique, sociale et écologique) devient essentielle. Elle se joue significativement au niveau « méso » des territoires et des filières. L’ESS peut tenir là un rôle de pionnier, y diffuser le récit d’une autre économie, y polliniser les autres acteurs économiques. En participant pleinement à ces dynamiques de coopération, l’ESS puise l’innovation de ses réponses et fait valoir par l’exemple sa radicalité transformatrice. L’article, s’appuyant sur de nombreux cas concrets, instruit l’enjeu de nouvelles relations entre l’ESS, l’économie de proximité et les territoires.

 

Numéro de revue: 
364
Année de publication: 
2022
Auteur(s): 
Hugues Sibille

Contributeurs

Jean-Louis Bancel
HEC, ENA, est titulaire d’une licence de droit des affaires et d’un DESS de droit public. Il a été président du Crédit Coopératif de 2009 à 2020 (Vice-président de 2005 à 2009). Il est président de Coop FR, membre de l’Alliance Coopérative Internationale et ancien Président de Coopératives Europe.

Les réseaux de recherche spécialisés sur l’ESS se rencontrent à Paris, à l’initiative de l’Addes

Les réseaux de recherche en ESS sont aujourd’hui nombreux, tant en France que dans le monde. Certains sont anciens et bien connus, tels le Ciriec, Emes ou le Riuess. D’autres sont plus récents ou plus confidentiels, comme Gestion des entreprises sociales et solidaires (GESS), l’Institut Polanyi ou la Manufacture coopérative.