ESS

Participez au prix de la Recherche Coopérative 2017/2018 (9ème édition)

Vous avez réalisé un Master 2 recherche ou professionnel en 2017 ? Votre sujet de mémoire porte sur les coopératives, en France ou dans le monde ? Vous avez obtenu une mention bien ou très bien ? Candidatez au « Prix de la Recherche Coopérative » de 2017 !
 
Un jury universitaire désignera les lauréats qui se partageront la dotation de 5 000 euros. 1er prix : 2 000 € ; 2e  prix : 1 500 € ; 3e prix : 1 500 €.
 

"Les emplois d'avenir et l'ESS", 23 mai, Valenciennes

Invitation à la conférence « Les emplois d'avenir et l'économie sociale et solidaire » qui se tiendra le jeudi 23 mai 2013 à 17 h 15 sur le site des Tertiales de l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis. Pour affronter le chômage des jeunes plus durement frappés que leurs aînés par la crise, le gouvernement entend créer 100000 emplois d'avenir cette année dont une part importante dans l'économie sociale et solidaire (ESS). L'intervention d'une représentante du ministère du Travail permettra d'approfondir cette ambition grâce à la présentation du dispositif, de ses objectifs, de ses moyens, des premiers employeurs mobilisés… La restitution des travaux menés au Centre d’études de l’emploi (CEE) sur le programme Nouveaux services, Emplois jeunes et le devenir des jeunes y ayant recouru livrera ensuite des enseignements permettant de nourrir la réflexion sur la mise en place actuelle des emplois d’avenir. Enfin, cette conférence ouverte aux acteurs, aux chercheurs et étudiants comme aux représentants publics sera enrichie par les points de vue de représentants d'employeurs de l'ESS impliqués dans ce dispositif. 

Contribution de la commission nationale ESS du Parti de gauche: " Les alternatives concrètes, laboratoire de l'écosocialisme"

En préparation au 3e congrès du Parti de Gauche, les membres de la commission ESS se sont fendus d'une contribution 3e congrès du Parti de Gauche (22-23-24 mars 2013,  Bordeaux).

Marx nous a enseigné que l’aliénation économique est la source de toutes les aliénations (religieuse, politique, sociale) ; que lesystème économique (le mode de production et les rapports sociaux qui en découlent) est la base réelle sur laquelle s’élèvent la superstructure juridique et politique, la vie sociale et intellectuelle. Attendre de la prise du pouvoir politique une solution à l’exploitation du travail nous semble dès lors similaire au fait de renvoyer la résolution des conflits entre les sexes après la révolution. Les socialistes utopiques et les libertaires ont mis l'accent sur la nécessaire radicalisation de la démocratie à tous les niveaux. Les écologistes radicaux, à travers la plume d'André Gorz, ont insisté, un siècle plus tard, sur l'articulation entre sortie du capitalisme et sortie du productivisme, dans un contexte de finitude des ressources de la planète.  La Révolution citoyenne que nous appelons de nos vœux passe nécessairement par la démocratisation de l’économie et la planification écologique, outil essentiel de la prise en compte de la finalité de la production, pour en finir avec la politique de l'offre et revendiquer celle de la demande et de la satisfaction des besoins, dans une démarche d'intérêt général.