Finansol

Frédéric Tiberghien, le nouvel homme fort de Finansol

L'ex délégué interministériel chargé de l'ESS en 2006 et 2007 souhaite faire progresser l'épargne solidaire "à  1 % de l’épargne des Français, ce qui veut dire atteindre environ 35 milliards d’euros". Si Frédéric Thibergien ne s’engage pas sur le calendrier, il a une idée très précise du meilleur moyen d’atteindre l’objectif : reproduire ce qui a si bien fonctionné avec l’épargne salariale, c’est-à-dire introduire des « compartiments solidaires » dans les produits financiers préférés des Français. En clair, les épargnants auraient la possibilité d’orienter une partie (jusqu’à 10 % par exemple) de l’argent investi sur ces placements vers des activités solidaires.

Zoom 2013 sur la finance solidaire

Après avoir publié en mai le Baromètre de la finance solidaire, Finansol publie le « Zoom sur la finance solidaire ». Ce document revient sur les principaux indicateurs du secteur, tant en ce qui concerne l’épargne solidaire (évolution des encours par type de produit, classement des établissements collecteurs,…) que les financements qu’elle permet (évolution des montants de financement solidaire, précisions sur les réalisations permises,…). Le rapport fait également le point sur l’objectif fixé par Finansol d’atteindre à moyen terme le ‘‘1% solidaire’’ : faire en sorte qu’un pour cent de l’épargne financière des Français soit placée sur des produits d’épargne solidaire.

Le Monde et Finansol lancent les 4e Grands prix de la finance solidaire, jusqu'au 21 octobre

Pour la 4e année consécutive, Le Monde et Finansol organisent les Grands prix de la finance solidaire, en partenariat avec France active, la Fondation du crédit coopératif, Carac et Amundi. Plus d'une centaine d'associations, de SCOP (sociétés coopératives de production) et d'entreprises solidaires ont participé à cette nouvelle édition.

Bilan de 10 ans de finance solidaire

Finansol et La Croix publient le baromètre de la finance solidaire. Dans un contexte financier difficile (baisse notamment du CAC 40 de 17 % en 2011), l’épargne solidaire a poursuivi son essor à un rythme soutenu (+ 15,1 %) et affiche, début 2012, un encours de 3,55 milliards d’euros. Les trois familles d’épargne solidaire progressent, avec des taux de croissance homogènes compris entre 11,3 et 18,7 %. En dix ans, les encours d’épargne solidaire ont été multipliés par 12. Sur cette période, la croissance a été particulièrement forte pour l’épargne salariale solidaire.