Sénégal

Biographies relationnelles d’entrepreneures sociales au Sénégal

Les études sur l’économie sociale et solidaire (ESS) accordent beaucoup d’intérêt aux opportunités de pouvoir et d’émancipation qu’offrent les initiatives féminines. Mais rares sont celles qui prennent en compte la multiplicité des ancrages féminins dans des espaces de production et de reproduction des rapports entre hommes et femmes. Ce travail étudie, au prisme des parcours professionnels, le rôle des réseaux relationnels dans la construction de la figure de l’entrepreneure sociale, et ses implications dans les rapports de genre. À partir d’une approche biographique, cet article montre, d’une part, l’encastrement des parcours professionnels dans des liens multiples impliquant le recours (ou le renoncement) à des liens anciens et nouveaux (familiaux, associatifs, y compris religieux et politiques) à différents niveaux (professionnel, personnel, institutionnel) et, d’autre part, la diversité des figures d’entrepreneures sociales, qui révèle des chemins multiples et corrélés d’émancipation négociée.

 

Numéro de revue: 
362
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Sadio Ba Gning

Les fruits tiennent-il les promesses des fleurs ? Une analyse des pratiques de microcrédit de l’UM-Pamecas au Sénégal

Cet article s’intéresse aux impacts économiques et sociaux des microcrédits sur l’autonomisation des femmes de l’Union des mutuelles-Partenariat pour la mobilisation de l’épargne et le crédit au Sénégal  (UM-Pamecas). En effet, les femmes des pays d’Afrique subsaharienne ont tenté de répondre aux conséquences des programmes d’ajustement structurel (PAS) en investissant en nombre le secteur informel.  C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre l’introduction de la microfinance dans les  dispositifs de financement de l’entrepreneuriat féminin. L’analyse du mode de fonctionnement del’UM-Pamecas montre   que cette institution a délimité un champ mettant en présence des représentations, des pratiques, des stratégies et des acteurs susceptibles de l’éloigner des objectifs proclamés de la microfinance (lutte contre la pauvreté, promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes).

Numéro de revue: 
362
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Ndèye Faty Sarr, Marie Fall

Colloque « La recherche en économie à l’épreuve des sciences sociales : contributions et résonance de l’œuvre scientifique de Jean-Michel Servet »

20-23 mai : Colloque « La recherche en économie à l’épreuve des sciences sociales : contributions et résonance de l’œuvre scientifique de Jean-Michel Servet ». Université Cheik Anta Diop de Dakar (Sénégal).

Informations sur www.ucad.sn

Micro-prêts collectifs et amélioration de la performance des groupements villageois : enquête à Kolda (Sénégal)

Afin d’étudier la relation entre l’accès aux microcrédits collectifs et l’amélioration de la performance des organisations villageoises (OV) et des groupements féminins (GPF), une enquête par questionnaire a été menée auprès de 56 groupements de la région de Kolda, située au sud du Sénégal, où l’incidence de la pauvreté (proportion de la population vivant avec moins de 1 dollar par jour) est de 76,6%. L’étude vise à déterminer si les micro-crédits collectifs octroyés par les institutions de microfinance (IMF) ont un impact significatif sur l’amélioration de la performance commerciale et financière de ces groupements. Si les résultats de l’enquête attestent d’une relation
significative entre ces deux paramètres, plusieurs facteurs peuvent expliquer les situations d’échec.

Numéro de revue: 
350
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Serigne Diop

En quête du commun

Ce numéro 345 comprend un dossier issu des rencontres du Réseau inter­ universitaire en économie sociale et solidaire de Montpellier (RIUESS 2016) et trois articles portant respectivement sur les mutuelles de santé au Sénégal, le secteur sans but lucratif en Chine et la participation des salariés dans les coopératives de consommateurs.

Les mutuelles de santé au Sénégal face aux diffi cultés de coordination de leurs acteurs

Au Sénégal, seuls les salariés et les fonctionnaires ont droit à une couverture maladie institutionnalisée. Pour l’étendre à l’ensemble de la population, le système de santé se base aujourd’hui sur les mutuelles de santé. Les interlocuteurs des mutuelles se multiplient en même temps que les difficultés de coordination. L’auteure avance l’hypothèse que ces difficultés proviennent de la hiérarchie existant entre les acteurs et de leurs diverses conceptions du système de santé. La majorité des études se focalise sur les difficultés techniques des mutuelles, mais peu sur les difficultés institutionnelles. Pour combler cette lacune, l’auteure a mené au Sénégal de 2013 à 2015 une étude de terrain, ce qui a permis de faire émerger une convention mutualiste propre au Sénégal et fondée sur deux référentiels, l’un assurantiel, l’autre porté par les valeurs de l’ESS.

Numéro de revue: 
345
Année de publication: 
2017
Auteur(s): 
Juliette Alenda-Demoutiez

Prix de thèses de l’Addes : les sciences économiques à l’honneur

Huit thèses étaient en compétition cette année pour recevoir le prix de l’Association pour le développement des données sur l’économie sociale (Addes). Relevant de quatre disciplines différentes, ces travaux montraient que l’économie sociale et solidaire (ESS) est un objet de recherche désormais assez bien identifié dans la majeure partie des sciences humaines et sociales.

Sénégal : le gouvernement s’engage à accompagner le renouveau coopératif agricole

Le gouvernement sénégalais s'est engagé à accompagner le renouveau coopératif sénégalais dans l'optique de booster la politique agricole, a indiqué mardi Faustin Diatta, ancien ministre et conseiller technique au ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural. Il en a donné l'assurance en présidant la signature d'une convention entre l’Union nationale de coopératives agricoles du Sénégal (UNCAS) et Mapro systems, une société suédoise spécialisée dans le domaine de la mécanisation agricole. Un article de l'Agence de presse sénégalaise du 28/01/14.

Colloque ESS au Sénégal, Dakar, 4 décembre 2012

Cadre privilégié de promotion, de contacts d’affaires et d’échanges commerciaux, la Foire internationale de Dakar (FIDAK) se définit comme »l’un des plus grands rendez- vous économiques de l’Afrique, en général, et de la sous- région ouest africaine, en particulier. La présence à chacune de ses éditions de plusieurs centaines d’entreprises privées de différents secteurs d’activités, provenant de tous les continents, présente un intérêt certain pour le développement de vos relations d’affaires. » Au sein de cet événement de promotion économique, quelle place réserve-t-on à l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et au renforcement des petits producteurs locaux? Connait-on vraiment la valeur et le potentiel de l’ESS et l’effet multiplicateur que pourrait avoir une forte mobilisation de ses acteurs ? Il est nécessaire d’évaluer la portée de ce secteur en vue d’en restituer sa place véritable dans le développement économique et social du Sénégal. Le colloque International sur l’ESS au Sénégal, organisé par AlphaDev en partenariat avec le Centre Canadien d’Etude et de Coopération Internationale et autres structures d’appui permettra de faire connaitre ce secteur à la population sénégalaise et sensibiliser les institutions par rapport à son importance.