Macif

SOFOCLE-ES: Usgeres, CNCRES, Macif, Chorum; formation des employeurs de l'ES

L’Union de syndicats et groupements d’employeurs représentatifs dans l’économie sociale (Usgeres), le Conseil national des chambres régionales de l’économie Sociale (CNCRES), la Macif et Chorum viennent de signer un protocole de coopération dont l’objectif est de créer de déployer « un socle de formation à la fonction employeur dans les territoires ».

AU-DELÀ DU CONTRAT : LA MOBILISATION DU CONCEPT DE VALEUR DE LIEN DANS LA RELATION SOCIÉTAIRE-MUTUELLE D’ASSURANCE. Le cas Macif

Le contexte de changement global dans les rapports entre acteurs de la consommation caractérisé par l’eff acement des frontières entre l’économique et le social préfi gure une transformation du lien social et pose la question de la valeur issue de l’échange marchand. Dans le secteur mutualiste, les parties prenantes entretiennent des relations spécifi ques qui dépassent la relation de consommation classique, et apportent à l’échange marchand, au-delà d’une valeur d’échange et d’une valeur d’usage, une « valeur de lien ». Dans cet article, par la mobilisation du concept de valeur de lien, nous montrons qu’à travers la circulation d’un certain type de bien il peut y avoir une création de valeur qui n’est pas liée aux spécifi cités assurancielles, mais à la qualité de la relation mutualiste. Pour ce faire, nous développons une analyse de l’interaction entre les personnels en contact et les sociétaires d’une société d’assurance mutualiste, la Macif. Nos résultats révèlent que, dans la relation contractuelle, ce qui est visé, c’est l’établissement d’une relation éthique entre les partenaires. Nous montrons en eff et que, pour créer de la valeur de lien, il faut être capable de « tempérer l’altérité créée par le contrat » et qu’une des conditions est l’autonomie laissée aux personnels en contact avec les sociétaires, parce que la relation s’inscrit dans les enjeux réciproques de la reconnaissance.

Numéro de revue: 
321
Année de publication: 
2011
Fichier attachéTaille
PDF icon recma321_062080.pdf231.83 Ko
Auteur(s): 
Juliette Weber

"Regards croisés sur l’Economie Sociale et Solidaire dans le monde", Tourcoing, 22 juin

Et pourquoi ne pas tirer partie de ce qui se fait ailleurs ? Plus qu’une réalité française, l’économie sociale et solidaire se vit pleinement à travers le monde. La MACIF vous propose de venir découvrir comment elle existe et se développe dans différents endroits du globe, suivant l’adage « Penser global pour agir local…».

Handicap : bonnes pratiques de l’ESS et engagement des partenaires sociaux, 30 mars, Saint-Denis

la Coopérative RENCONTRES SOCIALES, avec l'OCIRP et la FEGAPEI, en partenariat avec CHORUM, la MACIF et la MAIF et avec le concours du Groupe SOS, du réseau GESAT et de la Scop ORQUE organise une rencontre professionnelle sur le thème : "Handicap : bonnes pratiques de l’ESS et engagement des partenaires sociaux" le le 30 mars, à l'Usine (Saint- Denis).

ESS et biens communs, un même coin entre « l’Etat et le marché » ?

Le 23 juin 2011, la Macif accueillait à Paris une rencontre, organisée par l’Escem, le Cnam, le Ciriec France et le Riodd (Réseau international sur les organisations et le développement durable), autour d’Elinor Ostrom, prix Nobel d’économie 2009, pour ses travaux sur les « biens communs » (voir l’éditorial du numéro 314 de la Recma et la note de Luc Bonet dans la Recma n° 320). Une centaine de chercheurs et de dirigeants de l’économie sociale française ont pu initier un échange de vues avec la prestigieuse représentante de l’école de Bloomington à l’occasion de deux tables rondes sur les thèmes « Economie sociale et biens communs, biens immatériels » et « Economie sociale et collectifs auto-organisés, gouvernance et régulation ». Si la fraîcheur de l’économiste, qui interrompit la présentation d’Alain Arnaud, président du Ciriec France, en s’interrogeant sur la « nonlucrativité » de la structure hôte, n’a pas permis d’alléger un programme trop dense, des liens sans aucun doute féconds ont été noués entre des communautés de chercheurs aux préoccupations connexes, mais divergentes du point de vue terminologique et méthodologique.

La Sgam Sferen : changement de braquet pour la mutualité d’assurance

Fin mars 2009 la Macif, la Maif et la Matmut annonçaient leur rapprochement au sein d’une Sgam (Société de groupe d’assurance mutuelle, voir Recma n°312). L’Assemblée générale constitutive de la Sferen s’est tenue le 8 décembre 2009. La Sgam devrait permettre d’atteindre la taille requise pour jouer le rôle majeur que ces mutuelles souhaitent avoir parmi les leaders d’un marché de l’assurance en pleine mutation.

Une nouvelle Sgam dans la mutualité d’assurance

Le 24 mars, la Macif, la Maif et la Matmut ont officialisé leur rapprochement, d’ici à la fin 2009, au sein d’une société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam). Ce statut, créé en 2001, prévoit un organe commun de direction, mais les mutuelles gardent leur identité, les décisions de la Sgam, qui n’exerce pas en propre d’activité d’assurance, ne pouvant être mises en oeuvre qu’après avoir été validées par les mutuelles membres. La création de ce pôle mutualiste par les groupes sera soumise à la consultation et à l’approbation des instances sociales de chaque mutuelle.