Maif

Changement de présidence à la MAIF

La MAIF a tenu son assemblée générale, composée de 750 délégués, à Rennes les 26 et 27 mai. À cette occasion, le conseil d’administration a élu à  l’unanimité Yves Pellicier à la présidence, en succession de Dominique Mahé qui était président depuis mai 2014. Il est le 7 e président de la MAIF, fondée en 1934. Sous la présidence de Dominique Mahé, la mutuelle-assurance a fait de « la confiance » de la mutuelle envers ses sociétaires un des axes cardinaux de sa démarche.

Les retrouvailles de la MAIF et de la Camif

Un bref retour historique s’impose pour comprendre comment MAIF et Camif reprennent leur compagnonnage après une éclipse de treize ans. En 1947, les responsables de la MAIF (Mutuelle assurance des instituteurs de France) décidaient de créer une organisation d’achats en commun, dont les bénéfices permettraient d’abonder une caisse de secours exceptionnels. Dans le contexte de rationnement de l’après-guerre, il s’agissait également d’aider les ménages d’instituteurs à se rééquiper en articles de qualité, moins chers que sur le marché.

Rapprochement entre la Maif et la Smacl

Smacl Assurances et le groupe Maif se rapprochent pour créer une société anonyme commune au service des collectivités territoriales. Créée en 1974, la première est la société mutuelle d’assurance des collectivités et établissements publics, des élus et des agents territoriaux. Selon son président, Jean-Luc de Boissieu, ce rapprochement lui permet de « sécuriser son accompagnement des grands risques des collectivités tout en préservant le modèle mutualiste  fondateur ».

Raisons d’être en cascade dans le monde mutualiste

On se souvient que la Maif avait soulevé un certain émoi en étant la première entreprise de l’ESS à définir sa raison d’être en juin 2019, avant de se déclarer  entreprise à mission en juillet 2020. Un an plus tard, de plus en plus de mutuelles santé et assurances de toutes tailles ont publié leur raison d’être : la Mutuelle générale, la Mutuelle d’Ouest-France, la Tutélaire (Mutuelle humaniste), la MGEN, la Macif, la Mutuelle générale de la police, Harmonie Mutuelle, le groupe Matmut.

La nouvelle gouvernance de la MGEN répond à la diversification du sociétariat

Depuis sa fondation en 1946 par un groupe d’instituteurs syndicalistes, la MGEN a vu son sociétariat évoluer. Elle n’est plus la mutuelle exclusive des  personnels de l’Éducation nationale depuis qu’elle s’est ouverte « aux services ministériels qui en dépendent ou en sont issus », ainsi qu’à la Recherche, à  l’Enseignement supérieur, la Jeunesse et les Sports, et à l’Environnement.

L’impact de la directive européenne Solvabilité II sur la gouvernance des sociétés d’assurance mutuelles françaises

Cette recherche vise à caractériser l’impact de la mise en place du cadre législatif imposé par la transcription en droit français de la directive européenne Solvabilité II sur la gouvernance des sociétés d’assurance mutuelles. Appuyée sur l’étude de trois cas de mutuelles considérées comme majeures en France, l’article montre comment ces organisations adaptent le modèle de gouvernance édicté par Solvabilité II à celui issu des valeurs mutualistes. Elle met notamment en évidence les spécificités revendiquées par leurs dirigeants en la matière et questionne la place donnée à la rémunération de ces derniers comme mécanisme de gouvernance au sein des mutuelles. Enfin, elle souligne le rôle important joué par les autorités chargées de la transcription, du suivi  et du contrôle dans la mise en place de la directive européenne.

 

Numéro de revue: 
359
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Hubert Séran

L’assemblée générale de la Maif prend des résolutions historiques

Au cours de l’assemblée générale de la Maif, qui s’est tenue le 11 juillet 2020, les 1 000 représentants des sociétaires et des dirigeants du groupe ont pris trois résolutions qui resteront dans les annales. Au premier rang de celles-ci figure l’octroi à tous les assurés du droit d’élire leurs représentants, qui se traduira par la fusion de la filiale Filia Maif au sein de la Maif au 1 er janvier 2021.

Les mutuelles d’assurance face à la crise : au-delà des garanties contractuelles

Le maintien des Français à leur domicile pendant la crise sanitaire a eu des effets contrastés sur l’activité assurantielle. Tandis que les assureurs des  entreprises devaient s’attendre à amortir les dommages subis par leurs adhérents en cessation d’activité, la sinistralité automobile ainsi que les vols et les  cambriolages diminuaient considérablement. Estimant que la régression des sinistres automobiles lui permettrait d’économiser 100 millions d’euros, la Maif a décidé de les redistribuer à ses sociétaires.

À Niort, le Forum national de l’ESS fait peau neuve et présente l’ESS au service des territoires

Du 6 au 8 novembre, la 5 e édition du Forum de l’ESS et de l’innovation sociale s’est tenue à Niort sous un format renouvelé. Le « salon », qui privilégiait la présentation des structures, s’est transformé en un forum principalement tourné vers les échanges et les débats pour éclairer la question : « En quoi l’ESS et l’innovation sociale sont-elles des outils au service des territoires et des réponses aux défis de la société ? »