Scop

Les chiffres clés 2013 de la CGSCOP : la création de scop en hausse

A l’occasion de la publication de ses chiffres clés 2013, la Confédération générale des Scop affiche des résultats de création d’entreprise en hausse, confirmant la pérennité et la performance des Sociétés coopératives et participatives.

La Scop SAS : une nouvelle opportunité en faveur de l’entrepreneuriat

Le secteur coopératif représente à ce jour dans le monde près d’un milliard de membres et plus de 100 millions d’emplois. En France, il compte 21 000 entreprises, près d’un million de salariés pour 288 milliards de chiffres d’affaires – autant dire un pan non négligeable de la vie économique française. Il est pourtant souvent ignoré du grand public, voire parfois dénigré par les acteurs du secteur purement capitaliste, qui y voit, sur fond de mondialisation de l’économie, une structure au management et à l’organisation trop atypique, pour ne pas dire utopique. Les sociétés coopératives – et plus particulièrement la Scop, « société coopérative et participative », dont il sera question ici – n’ont cependant pas fini de faire parler d’elles dans les prochaines années. En atteste la décision de l’Organisation des Nations unies de faire de 2012 l’année de la coopérative, de même que l’ensemble des mesures, annoncées par le gouvernement ces derniers mois, destinées à créer le « choc coopératif » tant attendu des acteurs du secteur. Leur nombre a d’ailleurs considérablement augmenté : pour la seule année 2012, la Confédération générale des Scop relevait 248 sociétés coopératives et participatives supplémentaires, portant à 2 165 le nombre total de Scop françaises. 

Numéro de revue: 
332
Année de publication: 
2014
Auteur(s): 
Marina Bertrel

Coopérative : victoire des Fralib contre le géant Unilever

Au terme de trois années et demi d’occupation de leur usine à thés et de tisanes à Gémenos, dans les Bouches-du-Rhône, les Fralib ont signé à l’unanimité le 25 mai un protocole d’accord avec le groupe Unilever. « Cet accord permet d’ouvrir de réelles perspectives de construction de notre Scop [société coopérative de production] », assurent les représentants CGT qui saluent l’investissement du ministère du Travail « dans la dernière ligne droite ». Un article de Sophie Lachapelle pour Bastamag.

Renouer les liens: syndicats et coopératives se retrouvent

Dans le monde entier, les syndicats et les coopératives se redécouvrent mutuellement et unissent leurs forces pour sauver des entreprises et des emplois. Une analyse de l'OIT.

La Scop, une alternative pour les salariés? Colloque FO-Paris-27/06/2014

La Société Coopérative et Participative (SCOP) est une société commerciale, société anonyme ou société à responsabilité limitée. Soumise à l’impératif de rentabilité comme toute entreprise, elle bénéficie d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats favorisant la pérennité des emplois et du projet d’entreprise.

Reprises en Scop : l'obstacle du tribunal de commerce

Jean-Paul Biolluz signe sur Médiapart un article revenant sur les "combats" des reprises en Scop (SET, ex SeaFrance  MyFerrylink ...) où la volonté des salariés et de leurs syndicats n'a d'égal que la réaction des tribunaux de commerce et des multinationales. Heureusement qu'il est possible de reprendre une entreprise en Scop en passant d'abord par la case associative...

À Clermont-Ferrand, la librairie Chapitre (les Volcans) reprise en Scop dès le mois de mai?

Les salariés de l’ancienne librairie Chapitre de Clermont-Ferrand sont bien décidés à ne pas mettre un point final à leur histoire commune. « Les Volcans » – c’est son nom – faisait partie des 23 magasins du réseau à n’avoir pas trouvé de repreneur. Ce devrait être chose faite dans les jours à venir, puisque 13 des 34 anciens employés de la librairie s’apprêtent à déposer une offre de reprise en société coopérative et participative (Scop). Un article de Séverin Husson pour la Croix.

La coopération de travail associé se développe en Belgique

Alors que l’histoire des Scop en France se poursuit depuis la fin du 19e siècle, celle des Scop en Belgique commence tout juste à s’écrire. L’Union des Scop de Wallonie Bruxelles (Uscop) vient en effet de voir le jour grâce à la volonté de plus de 30 entreprises aux statuts variés. L’objectif ? Impulser en Belgique la création d’un statut équivalent au statut français de Scop et favoriser son développement.

Les Atelières ex-Lejaby lâchées par les banques et l'Etat (enfin, peut-être pas...)

Le carnet de commandes est plein, les machines à coudre tournent, les couturières continuent leur ouvrage: à Villeurbanne, les "Atelières" dont une poignée d'ex-Lejaby, sont hébétées à l'idée de devoir fermer, juste par manque de financement des banques et le manque de soutien du gouvernement. 

Pages