emploi

France Active : 25 ans, 29000 emplois créés en 2012

Créé en 1988, France Active propose un accompagnement et des financements solidaires qui permettent de viabiliser les projets et d’accéder aux circuits bancaires et financiers. Il donne ainsi aux chômeurs créateurs d’entreprise et aux entrepreneurs solidaires les mêmes chances d’accéder aux financements que les entreprises ordinaires. Grâce à ses partenaires, à ses mécènes et aux épargnants solidaires, France Active a favorisé en 2012 la création ou la consolidation de plus de 29000 emplois, en s’engageant aux côtés de près de 6200 porteurs de projet pour lesquels il a mobilisé plus de 218 millions d’euros. Pour mener son action, France Active s’appuie sur de nombreux partenaires et sur un réseau de 40 structures de proximité, appelées Fonds territoriaux, constituées de 500 professionnels et de 2000 bénévoles. Au plus proche du terrain, ils conseillent les entrepreneurs et financent leurs projets pour en garantir la pérennité. France Active est l’acteur de référence du microcrédit bancaire garanti et le premier financeur non bancaire des entreprises solidaires en France 

"Qualité de vie au travail dans l'Economie sociale et solidaire", 28 mars 2013, Paris

Dans l’Economie sociale, les évolutions sont nombreuses (métiers, caractéristiques des personnes accueillies, mutations institutionnelles, etc.). Ces bouleversements ont un double impact, aussi bien pour les structures que pour les professionnels. Pour les structures, ils se traduisent par des contraintes réglementaires et budgétaires qui affectent le bon fonctionnement des établissements, et pour les salariés, par une forte présence de contrats à temps partiel et de contrats aidés, mais aussi par de profondes évolutions des métiers. Comment comprendre et anticiper l’impact de ces évolutions ? Comment organiser le dialogue et se saisir de leviers d’action ? Quels sont les outils disponibles ? Une conférence organisée par Cides-Chorum, le 28 mars à l'Espace du Centenaire (Paris, gare de Lyon). Inscription avant le 19 mars 2013.

Un portail emploi-formation dans l’économie sociale

L'Usgeres (Union de Syndicats et Groupement d’Employeurs dans l’Economie Sociale), en partenariat avec Chorum, Crédit Coopératif, Pôle emploi, le ministère délégué chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation et grâce aux offres d'emploi relayées depuis 10 ans par Ressources Solidaires lance un portail emploi-formation dans l’économie sociale

"Chiffrage de l'emploi dans les organisations de l'économie sociale en France: une analyse critique", Dussuet Annie, Flahault Erika

Annie Dussuet (Centre Nantais de Sociologie, Université de Nantes : EA3260) et  Erika Flahault (Espaces et Sociétés, UMR6590 – Agrocampus Ouest) ont publié en septembre 2010 dans  les Cahiers du Cirtes sur "Transformations et innovations économiques et sociales en Europe : quelles sorties de crise ?

L'Emploi dans l’ESS: ce qu'en pensent les acteurs du secteur, dossier de Ressources Solidaires

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire, quelle est sa différence avec l'économie classique ? Quels types d'emplois peut-on exercer ? dans quel secteur ? Faut-il avoir des compétences particulières? Toutes ces questions se posent nécessairement quand on s'intéresse de près ou de loin à l'économie sociale et solidaire. L'ESS c'est une économie qui se veut différente où l'importance de l'homme prédomine sur celle du profit. Elle est sociale en fonction des statuts qui la compose : les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations.

L’ESS dans les Pays de la Loire, bilan de l’emploi 2011

La crise touche l’ESS : pour la première fois depuis 7 ans, le nombre de salariés de l’ESS est en quasi-stagnation. Entre 2000 et 2010, le taux de croissance annuel moyen des salariés de l’ESS a été positif de 1,91 % par an. Entre 2010 et 2011, le taux de croissance n’ est que de 0,21 %. Alors qu’un Ministre délégué à l’ESS vient d’être nommé avec de nombreux projets à venir et que les institutions publiques en Pays de la Loire soutiennent l’ESS, ces chiffres montrent à quel point notre secteur se trouve dans une période charnière, à la fois au plan national et régional. Si l’ESS est vraiment prise en compte dans les politiques publiques, elle prouvera sa capacité à reprendre sa croissance et à créer de nouveau des emplois. Pour cela, il faut anticiper les projets, les programmes et accompagner l’innovation sociale. Vous trouverez dans cette édition des informations conjoncturelles plus détaillées que les années précédentes et quelques repères sur la qualité de l’emploi et les chiffres clés de l’ESS des grandes agglomérations de la région. D’autres données sont disponibles sur le portail de la CRESS, dans la nouvelle rubrique consacrée aux travaux de l’Observatoire de l’ESS, enrichie de données infra-départementales.