Crédit coopératif

Fonds CoopMed : 10 millions d'euros pour financer l’économie sociale de la méditerranée sud

Le Crédit Coopératif, la Macif, la Banque européenne d’investissement (BEI) et des financeurs des deux rives de la Méditerranée vont lancer le « fonds social » CoopMed dans quelques semaines afin de participer au financement et à l’accompagnement des acteurs de l’économie sociale (association, coopérative, entreprise sociale). « Nous lancerons début 2014 CoopMed pour des projets destinés à des coopératives en Méditerranée. » a précisé la semaine dernière Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif.

Deux "bourses d'accomplissement Henri Desroche" de 7500 euros pour doctorants en ESS, candidature jusqu'au 12 novembre

La Fondation Crédit Coopératif, dans le cadre de la politique de mécénat du Groupe Crédit Coopératif, a pour ambition d’être pionnière dans le champ du mécénat en économie sociale et solidaire. Elle a décidé de favoriser les études et recherches historiques sur l’économie sociale et solidaire et de conclure à cet effet un partenariat avec le Fonds de dotation de l’EHESS. Ce partenariat permet au Fonds de dotation d’offrir, pour l’année universitaire 2013-2014, deux bourses d’accomplissement Henri Desroche d’un montant de 7.500 € chacune à des doctorants engagés dans une thèse portant sur les thèmes suivants : Histoire et pré-histoire de l’économie sociale et solidaire et du «tiers secteur» au XIXe et XXe siècle en France et en Europe ; Histoire des formes économiques à finalité non lucrative : coopération, associations ouvrières, mutualisme (XIXe-XXe siècle); Histoire des formes d’intervention de l’Etat, notamment en matière sociale (XIXe-XXe siècle); Socio-histoire des sources spirituelles et philosophiques des utopies de transformation sociale en Occident (XIXe-XXe siècle).

Financer les utopies : une histoire du Crédit coopératif (1893-2013)

Michel Dreyfus. Fondation du Crédit coopératif-Actes Sud, 2013, 345 p.

Il y a en vérité non pas une, mais deux histoires dans ce livre très dense de Michel Dreyfus : celle du Crédit coopératif, pour une grande part vue sous deux angles,ses adaptations aux modifications successives des métiers du crédit et sa conquête progressive de nouveaux territoires dans l’espace de l’économie sociale, puis solidaire ; et, mêlée à cette histoire, celle de la coopération ouvrière de production.

33e Rencontre nationale du Groupe Crédit Coopératif, 10 octobre 2013, Paris

Chaque année, le Crédit Coopératif organise sa "Rencontre nationale" pour réunir notamment ses clients, ses sociétaires, ses partenaires, autour d’une thématique sociétale, interrogeant notamment la place et le rôle de l’économie sociale et solidaire. Sur le thème "UTOPIES EN MARCHE, INNOVATIONS EN ACTIONS " le Crédit Coopératif souhaite valoriser la force d’innovation du secteur de l’économie sociale et solidaire, qu’il accompagne et finance depuis 120 ans, montrer sa réelle capacité à passer de l’utopie au concret, de mettre des "utopies en marche". La Rencontre nationale 2013 est placée sous le signe de l’interaction, avec des temps forts participatifs ; ateliers et table-ronde.La Rencontre est aussi l’occasion de la Remise des Prix Nationaux et du Trophée de l’Initiative en Economie Sociale de la Fondation Crédit Coopératif.

4e Rencontre des Acteurs du Microcrédit Personnel, 4 juin, Nanterre

Le contexte économique et social renforce l’utilité du microcrédit. Le nombre de bénéficiaires augmente. Il devient aujourd’hui nécessaire de fédérer l’ensemble des acteurs (Etat, société civile, collectivités territoriales, banques….) autour de cet objectif de lutte contre la précarité et les exclusions. Les nouvelles réglementations bancaires pourraient avoir des conséquences sur l’accès au crédit. La fragilité des ménages, conjuguée à la prudence des banques, risque de favoriser l’émergence de nouveaux acteurs en dehors de tous contrôles, les « shadow banks ».Il convient de replacer l’ensemble des acteurs face à leur responsabilité. Faut-il rééquilibrer les logiques entre prudence et imprévoyance ? Une loi d’incitation doit-elle venir compenser une réglementation de restriction ? Comment organiser le contrôle des nouvelles initiatives sans brider l’innovation ? Faut-il empiler les structures et dispositifs, au risque d’accroître les coûts et de réduire l’efficacité ?

Financer les utopies Une histoire du Crédit Coopératif (1893-2013)

http://www.actes-sud.fr/catalogue/societe/financer-les-utopiesHistorien, directeur de recherche émérite au CNRS, et membre du comité de rédaction de la Recma, Michel Dreyfus a publié ou dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire du mouvement ouvrier. A partir de l’exploitation de fonds d’archives, déposées au Centre des archives du monde du travail (Roubaix), au Crédit Coopératif (Nanterre), à l’IMEC (Abbaye d’Ardenne, Caen) et au Musée social (Paris), et sur les témoignages de plusieurs acteurs de cette histoire, Michel Dreyfus livre chez Actes Sud une histoire passionnante du Crédit coopératif.  Peut-on imaginer deux univers plus opposés que ceux de la banque et de l’utopie ?

L'économie sociale au 50e congrès de la CGT

Le 50ème congrès de la confédération nationale de la CGT se tient du 18 au 25 mars à Toulouse. Ce congrès qui a lieu tous les 3 ans, est l'occasion pour le 1er syndicat de France de réunir tous ses mandataires autour d'enjeux nationaux. Cette année verra également le remplacement de son secrétaire confédéral. Le Crédit Coopératif, banque des instances représentatives en entreprises, est le seul organisme bancaire présent.Un village dédié à l'Economie Sociale et Solidaire sera initié à cette occasion. Le Crédit Coopératif, acteur de l'ESS se trouvera aux côtés d'autres entreprises partenaires telles le Groupe Chèque Déjeuner ou la Macif. Un pôle dédié aux entreprises de l'Industrie sera également ouvert.

Le Crédit Coopératif adhère à la GABV, le réseau des banques durables

La Global Alliance for Banking on Values – GABV – (littéralement : Alliance Mondiale pour une Banque fondée sur les Valeurs) est un réseau de 21 banques qui placent l’humain, l’environnement et la transparence au cœur de leur activité. La GABV mène des travaux de qualité auxquels le Crédit Coopératif a souhaité participer. Répondant aux critères d’adhésion de la GABV, il vient d’être admis comme membre.