Benjamin Roger

Le 29 e colloque de l’Addes consacré aux périmètres et mesures de l’ESS

Comme la plupart des rencontres de l’année 2020, le 29 e colloque de l’Addes (Association pour le développement des données sur l’économie sociale) s’est tenu en ligne les 18, 19 et 20 novembre, sous la forme inédite de trois webinaires. Trente-cinq ans après sa fondation, l’Addes a proposé une sorte d’état des lieux de la recherche et de la connaissance chiffrée de l’ESS, dont la promotion a été « le projet de fondation de l’association », comme l’a rappelé sa coprésidente Nadine Richez-Battesti.

Facteurs d’implantation de l’ESS dans les territoires : proposition pour une nouvelle modélisation

En France, de nombreux travaux permettent de mesurer le poids de l’économie sociale et solidaire (ESS) à différentes échelles territoriales. Ils sont issus de deux  traditions : l’une fondée sur des statistiques descriptives (s’appuyant sur un périmètre de l’ESS et une méthodologie quantitative stabilisée), l’autre basée sur des données qualitatives afin de mieux comprendre les facteurs explicatifs de ce poids (historiques, géographiques, socio-économiques, etc.). Les défis méthodologiques
posés par l’étude du poids et surtout du rôle de l’ESS dans le développement territorial persistent, et les travaux sur les facteurs d’implantation géographique des organisations de l’ESS restent à approfondir. Cet article propose un modèle statistique permettant d’étudier ces relations entre caractéristiques socio-économiques d’un territoire et implantation de l’ESS.

 

Numéro de revue: 
358
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Amélie Artis, Benjamin Roger, Damien Rousselière

Facteurs d’implantation de l’ESS dans les territoires : proposition pour une nouvelle modélisation

En France, de nombreux travaux permettent de mesurer le poids de l’économie sociale et solidaire (ESS) à différentes échelles territoriales. Ils sont issus de deux  traditions : l’une fondée sur des statistiques descriptives (s’appuyant sur un périmètre de l’ESS et une méthodologie quantitative stabilisée), l’autre basée sur des données qualitatives afin de mieux comprendre les facteurs explicatifs de ce poids (historiques, géographiques, socio-économiques, etc.). Les défis méthodologiques
posés par l’étude du poids et surtout du rôle de l’ESS dans le développement territorial persistent, et les travaux sur les facteurs d’implantation géographique des organisations de l’ESS restent à approfondir. Cet article propose un modèle statistique permettant d’étudier ces relations entre caractéristiques socio-économiques d’un territoire et implantation de l’ESS.

 

Numéro de revue: 
358
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Amélie Artis, Benjamin Roger, Damien Rousselière