Seize propositions pour les associations des quartiers sensibles

Dans le prolongement de cet avis qui conforte l’analyse et le plaidoyer du Mouvement associatif, ce dernier a publié en février ses « 16 propositions pour une vie associative ambitieuse dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville », à destination des pouvoirs publics nationaux et territoriaux et des acteurs associatifs. Ces propositions émanent d’un processus de consultation animé par la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France. L’objectif visé est double : soutenir l’action des associations au sein des quartiers prioritaires ; renforcer les coopérations inter-associatives. Pour y parvenir, les 16 propositions sont organisées en quatre volets : soutenir les petites associations employeuses ; garantir l’expression et la place des associations non fédérées (et donc inclure certaines associations isolées dans un maillage citoyen vecteur de valeurs républicaines) ; favoriser la participation des habitants ; permettre une meilleure coopération entre associations et acteurs de la politique de la ville.

Lisa Telfizian