« Rencontres sociales » entre syndicalisme et économie sociale

La coopérative Rencontres sociales se veut « un vecteur de coopérations et de mobilisations intermouvements pour la définition et la mise en oeuvre d’un “marché social” et le développement de la démocratie sociale ». Il s’agit de approcher les syndicats de salariés et les organisations du mouvement social. Rappelant que ces secteurs sont issus du « tronc commun de l’associationnisme », Rencontres sociales entend aider à la mutualisation des forces,
à la rencontre des compétences propres à chacune de ces familles qui participent à un « projet “politique” autour de l’affirmation de la démocratie sociale ». Sous la signature de Jean-Philippe Milésy, Rencontres sociales et Alternatives économiques viennent de publier le Hors série n°37 bis : Economie sociale et mouvement syndical dont nous reparlons très bientôt.

A noter : FO édite régulièrement un bulletin Force ouvrière et l’économie sociale  et Gérard Quenel, à la CGT, continue à creuser le sillon commun.