Militantisme associatif et action sociale : Henri Théry (1923-2009). Journée d'étude - Pierrefitte sur seine - 9 octobre

Cette journée d’étude est organisée par les Archives nationales, le CNAHES, l’Université de Lille 3 (IRHIS), FORS, Mémoires vives-Centres sociaux et le PAJEP.

Autant par ses fonctions administratives que par son militantisme, le parcours d’Henri Théry illustre plus de cinquante années de l’histoire sociale et politique de la France. L’engagement qui est le sien renvoie autant à l’engagement chrétien social qu’au développement de l’État providence au sortir de la guerre. Les champs investis par Henri Théry tout au long de sa vie sont également extrêmement variés. Si le fait associatif en constitue en quelque sorte le fil rouge, Henri Théry s’est autant intéressé aux questions du logement social (il sera l’un des promoteurs du premier dispositif étatique d’amélioration de la vie dans les grands ensembles, Habitat et vie sociale) que de la promotion de différentes formes de solidarité, en particulier dans le domaine de la santé. Son parcours permet enfin de croiser un certain nombre de personnalités, notamment François Bloch-Lainé avec qui il crée dans les années 1970 un groupe travaillant sur le Développement des Associations de Progrès (DAP).

Devenu en 1976 directeur général de l’UNIOPSS, Henri Théry déclarait : « Avec le recul du temps, les historiens de l’action sociale diront peut-être un jour ce que fût la portée véritable de l’initiative des quelques hommes qui décidèrent en 1947 de jeter un pont, non seulement entre les œuvres et les institutions publiques ou semi-publiques, mais aussi entre les œuvres elles-mêmes. Le docteur Oberlin, Charles Blondel et Jean Renaudin, (…) quelques autres aussi qui furent les pionniers des premières Uriopss ou Udopss, n’avaient probablement pas conscience qu’ils allaient jouer un rôle qu’on qualifiera peut-être demain d’historique ». L’objectif de cette journée d’étude est précisément de réfléchir aux différentes facettes de l’engagement d’Henri Théry ainsi qu’aux mutations de l’engagement associatif au cours des dernières décennies. A l’heure où la question du pouvoir d’agir des habitants (empowerment) fait l’actualité, il n’est pas inutile de s’interroger sur l’histoire contemporaine du militantisme associatif au travers du parcours d’un certain nombre de militants comme Henri Théry.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site educationpopulaire93.