L’enquête de la CG Scop : retour sur une année de pandémie

Les rapports sur l’impact de la crise sanitaire sur les coopératives se succèdent. Concernant les Scop et les Scic, une enquête menée par la CG Scop en janvier  2021 auprès de ses adhérents livre les résultats suivants : le chiffre d’affaires de l’année 2020 a baissé pour deux tiers des répondants ; 84 % des Scop et des  Scic ont demandé des aides d’urgence et 89 % ont dû recourir à l’activité partielle ; 42 % ont opté pour le report de paiement des charges sociales.
Un an après le premier confinement, la moitié des coopératives poursuivent leur activité normalement, un quart reprennent totalement et 17 %  progressivement. Les coopératives des secteurs de la construction et du commerce semblent moins affectées sur la durée que celles de services. Comme dans
la plupart des entreprises, le télétravail a été largement pratiqué, et cette tendance est appelée à durer.