L’économie sociale demande la reconnaissance de son rôle dans les politiques économiques et de l’emploi

Les Présidents de CoopFR et du Ceges, Jean-Claude Detilleux et Gérard Andreck, ont envoyé le 8 décembre dernier un courrier commun afin de demander au Premier Ministre que l’économie sociale et solidaire figure à nouveau parmi les attributions de la Ministre de l’économie et de l’industrie, et du Ministre en charge du Travail, de l’emploi et de la santé. Ce courrier a également été envoyé à la Ministre de l’économie et de l’industrie, et au Ministre en charge du Travail, de l’emploi et de la santé. Il ne s’agit pas de remettre en question l’autorité de la Ministre des solidarités et de la cohésion sociale, les entreprises de l’économie sociale sont des acteurs de solidarité et de cohésion sociale, mais de souligner que le poids économique et social, en termes d’emplois notamment, de l’économie sociale ne sont pas reflétés de manière adéquate dans l’organisation actuelle. Le courrier dénonce aussi les réductions budgétaires appliquées à « l’expérimentation sociale et autres expériences en matière sociale et d ‘économie sociale ».