Le monde hétérogène des associations culturelles employeuses

De 30 000 en 2007, le nombre des associations culturelles employeuses était monté à 40 000 en 2018, employant 300 000 personnes (130 000 équivalents temps plein), pour un budget de 7 milliards d’euros cumulés. Où en sont-elles aujourd’hui ? L’enquête Opale parue en mars ne le dit pas, mais donne à voir  un modèle économique hybride, composé en partie de recettes d’activité et, pour un tiers, de subventions publiques provenant majoritairement des  collectivités territoriales, notamment des communes. L’étude montre une distribution inégalitaire des subventions publiques, corrélée aux niveaux de budget  et aux domaines d’activité culturelle des associations. La montée en puissance du financement par projet semble peser sur le fonctionnement de ces  structures tout en orientant les échanges culturels vers davantage de marchandisation. Recueillies en 2019, ces données devraient constituer un repère indispensable pour relancer le secteur en sortie de crise sanitaire.

Lire l’enquête : https://www.opale.asso.fr/article743