Le Galléco : naissance d’une monnaie locale en Ille-et-Vilaine

Le Département d’Ille-et-Vilaine a impulsé une réflexion sur la création d’une monnaie solidaire, le Galléco, fin 2011. Avec le Galléco, il encourage une autre approche des échanges économiques, centrée sur la valeur ajoutée écologique et sociale du produit ou du service. Il entend ainsi promouvoir un nouveau modèle de développement, favoriser l’accès de tous à la consommation responsable et créer une nouvelle forme de lien social.

La genèse du projet s’est déroulée dans le cadre d’une démarche participative associant des citoyens, entreprises, associations, collectivités et trois banques partenaires : le Crédit coopératif, le Crédit agricole d'Illeet- Vilaine et le Crédit mutuel de Bretagne.

Des comités locaux d’animation, composés de ces différents acteurs, se sont constitués en 2012 sur les trois territoires d’expérimentation : Rennes centre, le pays de Redon Bretagne Sud et le pays de Fougères.

Ces comités ont défini les modalités de l’expérimentation, les critères d’agrément des entreprises référencées dans le réseau Galléco, au regard de leur engagement en matière de développement durable.

Ils ont préparé la naissance de l’association Galléco, créée en mars 2013. Celle-ci assure désormais le démarrage et le développement de cette expérimentation.

L’association Galléco est domiciliée à la Maison de l’économie sociale et solidaire (Espace Anne-de-Bretagne, Rennes). Cinq collèges assurent sa gouvernance :

- les membres de droit,

- les citoyens,

- les prestataires,

- les partenaires,

- les collectivités locales qui accepteront leGalléco pour le paiement de leurs services publics (piscines, bibliothèques...).

Chacun dispose de trois voix au sein du conseil des collèges (correspondant au conseil d’administration) et d’une voix au sein du bureau.

Le Département est invité, comme membre de droit, à faire partie de ces instances. Le Département a voté le 15 février 2013 une enveloppe de 339 500 € sur 4 ans (2013-2016) pour accompagner ce projet.

De plus, une avance remboursable de 40000 € a été faite à l’association pour lui permettre de déposer sur un compte bloqué au Crédit coopératif un fonds de garantie correspondant à la valeur de monnaie solidaire mise en circulation.

Les recettes de l’association proviendront des adhésions et des subventions versées par le Département. S’y ajoutent des aides de collectivités et de partenaires privés.

Les billets

L’édition des billets a été assurée par l’imprimerie du Département. 10 000 billets ont été édités pour une valeur de 40000 gallécos. La sécurité et la traçabilité sont assurées par des scellés avec des codes à bulles, uniques, inviolables et infalsifiables de la société Prooftag. Ils ont été apposés sur les billets par une entreprise adaptée. La société Waterproof fournit à l’association le logiciel permettant un suivi des billets grâce à leur numéro d’identification et un QR code. Les billets sont activés lors de leur dépôt dans les agences bancaires. Ils sont ensuite régulièrement scannés chez les commerçants afin de déterminer la vitesse de circulation du Galléco.

Le dossier de presse