Entre Scop et multinationale, le combat de salariés savoyards

L’histoire a tout d’une fable sur la mondialisation. Mais, pour le malheur des quarante-deux salariés qui la vivent, elle est bien réelle. Mardi, le tribunal de commerce d’Annecy leur a signifié qu’il approuvait la reprise de leur entreprise, SET, installée en Savoie et spécialisée dans des composants électroniques de pointe, par la multinationale américano-singapourienne KnS. Au détriment d’un projet de société coopérative (Scop) soutenu par l’Etat, qui a fait appel de la décision. Un article de DOMINIQUE ALBERTINI pour Libération du 8/11/12.

[...] A grand renfort de jargon financier, mais avec une franchise surprenante, Bruno Guilmart explique l’intérêt pour KnS de prendre le contrôle de SET

[...] Aujourd'hui, les propos du patron de KnS, ainsi que les termes d'une première offre de reprise, modifiée par la suite, font craindre aux salariés que la multinationale ne souhaite que s'approprier leur technologie, récemment classée «stratégie défense» par l'Etat. Une crainte également soulevée au cours des débats au tribunal de commerce, par le procureur et le juge-commissaire eux-mêmes.

[...] Benoît Hamon qui s'était rendu sur place fin octobre, juge lui aussi le plan des salariés «solide» sur le plan financier.

[...] L'audience d'appel a été fixée au 27 novembre. Une date attendue avec anxiété par des salariés désormais astreints au silence.